Qui est Eder Militao, le grand espoir brésilien suivi par le Real Madrid ?

Commentaires()
Getty
Le défenseur central brésilien, qui a rejoint Porto l'été dernier, est ciblé par les poids lourds du foot européen, dont le Real Madrid. Portrait.

Au coeur d'une campagne particulièrement délicate, le Real Madrid concentre tous ses efforts à reconstruire la machine de guerre qui l'a amené à remporter 4 des 5 dernières Ligues des champions.

La victoire contre le Betis Séville dimanche dernier (2-1) n'a peut-être pas été très convaincante, mais elle a donné un aperçu de ce que Santiago Solari et la direction du Real espèrent à moyen terme. Des jeunes comme Vinicius Junior (18 ans), Federico Valverde (20 ans) et Sergio Reguilon (22 ans) ont marqué des points, tandis que Dani Ceballos (22 ans), Cristo Gonzalez (21 ans) et Brahim Diaz (19 ans) avaient été convoqués. C'est la jeunesse qui peut bien permettre au Real Madrid de trouver un second souffle. Et c'est vers la jeunesse que la Maison Blanche compte se tourner pour se renforcer dans divers secteurs, à commencer par la défense.

Beaucoup moins impériale cette saison - et même la dernière, d'ailleurs - l'arrière-garde du Real pourrait enregistrer le renfort d’Eder Militao, le défenseur de Porto, encensé par de nombreux observateurs pour sa première saison en Europe. Militao n'a que 20 ans, et une acclimatation difficile en Europe aurait été compréhensible après son transfert en provenance de Sao Paulo à l'été 2018, mais le jeune homme fait tout très vite, et très bien.

Depuis le lever de rideau, il n’a manqué que trois matches de Liga NOS à ce jour, alors que Porto caracole en tête du classement. Latéral droit lors de ses premières saisons professionnelles au Brésil, Militao a glissé dans l'axe depuis son arrivée au Portugal en raison de la présence de l'inaltérable Maxi Pereira. Il y a formé une association très fiable avec son compatriote Felipe devant Iker Casillas, bâtissant une défense qui n'a concédé que 10 buts en 17 matches de championnat et qui a envoyé Porto en huitièmes de finale de la Ligue des champions, avec un parcours d'invaincu durant la phase de poules.

Eder Militao Porto PS

Malgré son changement de poste, Militao a conservé certains attributs de son expérience de latéral. C'est un joueur rapide, excellent relanceur, capable d'assurer cette première passe primordiale dans l'élaboration du jeu, mais aussi de se sortir d'un trou de souris par un dribble dévastateur - un style dont l'exigeant public de Bernabeu serait friand. Plutôt dur sur l'homme dans sa manière de défendre, le Brésilien semble mieux maîtriser son tempérament de feu : après avoir reçu pas moins de six cartons jaunes en 13 matches avec Sao Paulo en 2018, il n'a toujours pas été averti en Primeira Liga.

L'article continue ci-dessous

Militao est évidemment un talent brut, un diamant à polir, mais comme il n’a coûté que 4 millions d’euros (3,6 M £), son prochain transfert devrait générer dix fois plus. Madrid manque de profondeur en défense et souhaite attirer le joueur dans ses filets dès le mercato d'hiver, mais la Maison Blanche n'est pas la seule sur les rangs. Manchester United a envoyé des émissaires pour le superviser lors de la victoire 3-1 de Porto sur le Nacional lundi dernier, et Liverpool est également un nom qui revient parmi les destinations plausibles.

La clause de départ du défenseur est de 42,5 M €, un montant largement accessible pour des clubs de cette envergure. Son transfert ne semble plus être qu'une question de temps.

Eder Militao Porto PS

Le retour du vétéran Pepe à Porto pourrait être interprété comme une volonté de le remplacer immédiatement, bien que des négociations soient en cours pour persuader Militao de signer un nouveau bail avant son départ, afin de permettre à son club d'augmenter la clause de rachat de son contrat.

Néanmoins, une réunion entre Porto et le Real Madrid - qui entretiennent d'excellentes relations grâce à des années de coopération étroite en matière de transferts via l'influent Jorge Mendes - est attendue avant la fin du mois. Même si Militao reste sur place cet hiver, il fera certainement l'objet d'une nouvelle offre en juin.

Un transfert direct dans la capitale espagnole représenterait un fossé que ce grand espoir n'est peut-être pas encore prêt à combler pour s'imposer à l'instant T. Mais une chose est sûre : son potentiel fait l'unanimité. Ce jeune défenseur a le bagage nécessaire pour se hisser au sommet et devenir, tôt ou tard, une tête d'affiche d'un cador européen.

Fermer