News Résultats en direct
Coupe du monde

Qatar 2022 - "Platini n'a strictement rien à se reprocher" selon son avocat

16:51 UTC+2 18/06/2019
Michel Platini
Michel Platini n'a "rien à se reprocher" selon son avocat et aurait été placé en garde à vue ce mardi "pour des raisons techniques".

Michel Platini a été placé en garde à vur ce mardi matin à Paris dans le cadre des soupçons de corruption qui pèsent sur l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Une décision à laquelle le champion d'Europe 1984 et ses conseillers ont réagi par le biais de son avocat, Me William Bourdon, niant toute implication de l'acien footballeur.

Michel Platini "n'a strictement rien à se reprocher et affirme être totalement étranger à des faits qui le dépassent", affirme-t-il dans un communiqué, précisant que le joueur "n'est aujourd'hui interrogé sous le régime de la garde à vue que pour des raisons techniques."

"Il ne s'agit en aucun cas d'une arrestation, mais d'une audition comme témoin dans le cadre voulu par les enquêteurs, cadre qui permet d'éviter que toutes les personnes entendues, puis confrontées, ne puissent se concerter en dehors de la procédure", affirme Me William Bourdon, avant de poursuivre : "il s'exprime sereinement et précisément, répond à toutes les questions, y compris celles sur les conditions d'attribution de l'Euro 2016, et a fourni des explications utiles. Il est absolument confiant sur la suite."

Une enquête pour "des faits présumés de corruption active et passive"

Pour rappel en 2016, le Parquet National Financier avait ouvert une enquête pour "corruption privée", "association de malfaiteurs", "trafic d’influence et recel de trafic d’influence" concernant l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Une enquête qui vise notamment Michel Platini pour sa participation à un dîner en 2010 en présence de Nicolas Sarkozy et du futur émir qatari, Tamim Ben Hamad Al Thani.

Ce mardi, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant a également été entendu, mais sous le statut de "suspect libre". L'ancienne conseillère technique des sports du gouvernement, Sophie Dion, a également été placée en garde à vue.

Michel Platini est déjà suspendu de "toute activité liée au football" par la FIFA, une sanction qui doit prendre fin en octobre prochain. Une décision qui avait été prise dans le cadre de l'affaire du versement des 1,8 millions d'euros de la part de Sepp Blatter. Une affaire qui l'avait empêché de se présenter à la tête de la FIFA.