PSG : Une tournée à Singapour pour se rôder

Commentaires()
Getty
L'ICC vient de prendre fin pour le PSG qui va s'envoler pour la Chine. Sans la plupart de ses cadres, Tuchel en a profité pour jauger ses jeunes.

Thomas Tuchel a donné le ton dès le début de la présaison à Singapour : sans ses cadres, le pouvoir irait aux jeunes, les résultats passent au second plan et seul le contenu importe. Les deux rencontres, la première face à une équipe d'Arsenal presque au complet (5-1) et la seconde face à l'Atletico de Madrid (3-2) lui ont donc permis de juger les qualités de l'effectif qu'il dispose chez les Titis. 

Et pour ce faire il a fait tourner au maximum : sur les 28 joueurs présents au sein du groupe, seul le troisième gardien, Rémy Descamps, n’a pas foulé la pelouse. Thiago Silva qui est arrivé le jour de la confrontation face à l’Atletico est le second joueur à ne pas avoir pris part à un des matches de l’ICC du fait de son arrivée très tardive à Singapour. Sinon, le tacticien a fait jouer les 14 joueurs qui sortent de la formation parisienne. Même Yacine Adli et Moussa Diaby, qui ont atterri dimanche après-midi ont eu leur temps de jeu. Pour arriver à ce résultat, il a fait pas moins de 10 changements à la mi-temps de la rencontre face aux Colchoneros. En cours de route, il a malheureusement perdu Alec Georgen qui est reparti du stade en béquilles après avoir été évacué du terrain.

Une réelle opportunité pour les jeunes joueurs

L’ancien entraineur de Dortmund a tiré des enseignements de ses jeunes joueurs, louant leur mentalité : "Nous avons montré une incroyable force de caractère face à l’équipe qui a la meilleure force mentale du monde. Les jeunes ont joué de manière incroyable, avec intensité, et ont donné ce qu’il fallait et il méritait d’avoir cette victoire en fin de match". Même son de cloche de la part de Marco Verratti, qui a rejoué pour la première fois ce lundi après avoir été opéré des "tendons adducteurs" en mai dernier : "Les jeunes ont montré qu'ils sont prêts et qu'ils ont un grand avenir dans le club. Ce n'était pas facile pour eux, surtout après la défaite contre Arsenal. Mais nous sommes contents pour eux". Les trois buts marqués au National Stadium contre les joueurs de Simeone sont issus du centre de formation (Nkunku, Diaby et Postolachi). Le Moldave, qui a signé son premier contrat professionnel le 4 juillet dernier est celui qui a donné la victoire au PSG, élu "Homme du match" dans la foulée. 

L'article continue ci-dessous

Postolachi PSG

Ces jeunes issus du centre formation parisien savent que cette opportunité de jouer est peut-être la promesse d’un temps de jeu plus important au cours de la saison. Le technicien a rappelé en conférence de presse d’avant-match qu’il n’avait pas "peur de faire jouer les jeunes, que ce soit en match officiel ou amical". Une motivation certaine pour ces Titis : "Il faut que je progresse un maximum et le coach est connu pour faire progresser les jeunes", déclarait Yacine Adli en fin de rencontre. 

Si le constat est plutôt positif dans l’ensemble pour Tuchel, il ne fait aucun doute que ce dernier souhaiterait récupérer au plus vite son équipe première en vue du Trophée des Champions qui aura lieu le 4 août prochain à Shenzhen, face à Monaco. Il devrait récupérer Marquinhos et Neymar, les derniers Brésiliens en vacances pour compléter son effectif.

Prochain article:
Tottenham, Harry Kane de nouveau élu meilleur joueur d'Angleterre
Prochain article:
Barcelone - Faute ou pas faute ? Le but controversé de Luis Suarez contre Leganés fait débat en Espagne
Prochain article:
Arrivées, rumeurs, besoins... Toutes les infos sur le mercato hivernal du Bayern Munich
Prochain article:
Mercato - Entre l'Olympique de Marseille et Mario Balotelli, tout semble (enfin) réuni pour un transfert
Prochain article:
ASSE-OL (1-2) - Moussa Dembélé offre le derby et se règle à l'heure lyonnaise
Fermer