PSG-Nîmes (3-0) : Christopher Nkunku de retour au premier plan

Commentaires()
Getty
Auteur de l'ouverture du score et d'une passe décisive en fin de match, Christopher Nkunku s'est montré à son avantage ce samedi contre Nîmes (3-0).

Christopher Nkunku (21 ans) confirme. Trois jours après avoir marqué contre Montpellier (5-1), le milieu de terrain parisien a remis ça ce samedi à l'occasion de la réception de Nîmes (2-0), dans le cadre de la 26e journée de Ligue 1. Aligné sur la droite d'un trident offensif avec Kylian Mbappé en pointe, et Eric-Maxim Choupo-Moting à gauche, il a permis à l'équipe francilienne d'ouvrir le score en concrétisant une offrande de Marco Verratti dans le dos de la défense (1-0, 40e).

La renaissance confirmée pour un joueur qui s'est longuement questionné sur son avenir cet hiver. "J'ai eu un mois de janvier plutôt agité, j'étais en réflexion sur mon avenir c'est vrai, disait Nkunku mercredi soir. Le début du mois a été un peu compliqué mentalement mais là ça va mieux. Niveau forme physique, j'étais un petit peu en-dessous, là j'ai travaillé avec des séances en plus pour tenir 90 minutes. Je suis Parisien et pour la suite, on verra."

Pas si loin du doublé...

L'international Espoirs français (6 sélections) ressort comme l'un des points positifs pour Thomas Tuchel qui rappelait vendredi l'importance des habituels remplaçants dans la succesion de matches qui s'impose au PSG. "Je sais que c'est difficile de rester en forme en jouant cinq minutes ou très peu mais, d'un autre côté, c'est nécessaire qu'ils montrent chaque jour qu'ils sont prêts. Ils l'ont très bien fait contre Montpellier et c'est très important pour nous et l'équipe qu'ils soient fiables", précisait l'entraîneur, prenant en exemple Colin Dagba, Christopher Nkunku, Layvin Kurzawa et Eric-Maxim Choupo-Moting.

L'article continue ci-dessous

Christopher Nkunku PSG Nimes Ligue 1 23022019

"On joue tous les trois jours, il faut être tous prêts, que ce soient les jeunes ou les joueurs habitués à jouer", avait justement souligné Christopher Nkunku cette semaine. Il a bien failli s'offrir un doublé après un rush en solitaire suivi d'un lob qui n'a pas trouvé le cadre (67e). En revanche, sa passe pour Juan Bernat amène le but du break de Kylian Mbappé (2-0, 70e). Il est aussi l'auteur de la passe décisive pour le doublé de Mbappé en toute fin de match, après une remontée de balle de plusieurs mètres (3-0, 89e). Un match abouti pour celui qui avait quelque peu disparu des radars avant cette semaine pleine de promesses.

Benjamin Quarez, au Parc des Princes.

Fermer