News Résultats en direct
PSG

PSG : Neymar, un quadruplé et des sifflets pour le penalty non laissé à Cavani

08:14 UTC+1 18/01/2018
Neymar PSG Dijon Ligue 1 17012018
Neymar est sorti de la pelouse avec le ballon mais avec de la rancoeur surtout, après s'être fait siffler pour ne pas avoir cédé le pénalty à Cavani.

Marquer quatre buts et être auteur de deux passes décisives n'est pas suffisant pour le public du Parc. Cette victoire écrasante pour le premier match à domicile en 2018 a été entachée par les sifflets du public à l'encontre de son héros du soir : Neymar. 

MEUNIER, THIAGO SILVA…LES RÉACTIONS APRÈS PSG-DIJON

Il est sorti sans un regard pour ses supporters. "Vexé, voire un peu rancunier",  comme l'expliquait Thomas Meunier à l'issue de la rencontre, le Brésilien n'a pas dû tout comprendre à la logique des supporters parisiens dans l'antre du Parc. A la 83è, alors qu'il comptabilisait déjà un triplé et deux passes décisives, l'ancien barcelonais a fait le mauvais choix selon une partie du public. Edinson Cavani, qui a égalé le record de buts marqués par Ibrahimovic (156 buts), a obtenu un pénalty. Neymar, sans un regard envers son coéquipier a saisi la balle et l'a transformé, inscrivant ainsi un quadruplé (42è, 57è, 73è, 83è). Un geste qu'explique le latéral droit : "Sur le papier, le pénalty devait être tiré par Neymar et il a pris ses responsabilités. S’il avait passé le ballon à Edi ça aurait été un beau geste fairplay, maintenant si ce n’est qu’une histoire de record, il marquera dimanche, ou mercredi prochain. Quand tu apportes ce que Neymar a apporté ce soir, 4 buts et 2 assists, se faire siffler par le public c’est un peu ingrat". 

"Notre leader sur le terrain, c'est Neymar"

Car Neymar s'est donné à fond pendant la rencontre. Après un début de match un peu poussif pendant lequel il s'est tenu les côtes (il a été blessé à Amiens et a dû déclarer forfait pour le déplacement à Nantes), il a terminé la partie avec le plus grand nombre de tirs tentés, 11, dont 7 cadrés. Il est également le joueur qui a touché le plus de ballons (122) et celui qui a joué le plus de duels (26). Une performance exceptionnelle qu'Unai Emery tient à rappeler aux supporters, en conférence d'après-match : "Nous avons beaucoup de grands joueurs, notre leader sur le terrain c'est Neymar. Je crois que l'équipe est meilleure avec lui. L'équipe a fait un grand effort pour avoir des joueurs importants comme lui". 

Et ce n'est pas Thomas Meunier qui contredira son coach : "A chaque fois qu’il touche le ballon il se passe quelque chose. C’est pour ce genre de joueurs que les supporters viennent au stade. Plus même que pour le club je pense, Neymar c’est fantastique c’est de la trempe de Ronaldo, Ronaldinho. Dès qu’il a la balle on met sur pause et on attend de voir ce qui va se passer". D'après le Belge, certains dans le vestiaire ne savaient pas pour le record de Cavani et c'est peut-être le cas du Brésilien. Quid de l'Uruguayen ? "C'est notre buteur et il s'est beaucoup amélioré ici (à Paris). L'équipe l'a aidé pour réaliser cette statistique individuelle. Après je crois qu'aujourd'hui Neymar a frappé le penalty parce que c'était aussi un bon jour pour lui. Nous en sommes contents. Mais il va arriver beaucoup d'actions à Cavani pour marquer plus de buts", rassurait le technicien basqueEn tout cas, les Espagnols se sont déjà emparés de l'affaire... De bon augure pour eux avant la confrontation à Madrid le 14 février prochain à l'occasion du 1/8e de finale aller de la Ligue des champions