PSG, Marco Verratti : "Je peux finir ma carrière ici, si le club le veut"

Commentaires()
Getty Images
Le milieu de terrain italien a avoué être en discussion pour prolonger son contrat. Il est confiant avant le match retour contre Manchester United.

Sous contrat avec le PSG jusqu'en juin 2021, Marco Verratti pourrait bel et bien une nouvelle fois prolonger son contrat avec le club de la capitale dans les prochaines semaines. Arrivé en 2012 au PSG, l'international italien a déjà prolongé plusieurs fois avec son club notamment lorsqu'il était désiré par d'autres clubs européens. Une prolongation jusqu'en juin 2025 serait à l'étude. Dans une interview accordée à Le Parisien, Marco Verratti n'a pas nié cette information et ne ferme pas la porte à terminer sa carrière au PSG.

"Ce sont des choses dont je ne parle même pas. Je sais que mon agent (NDLR : Mino Raiola) et le club se parlent, parfois. Mais on n’a rien signé. J’ai encore beaucoup d’années de contrat. Je n’ai pas de problème à signer un nouveau contrat ici. J’ai bientôt 27 ans, si je signe c’est encore quatre ou cinq ans. Je peux finir ma carrière ici, si le club le veut. Quoi qu’il arrive, je resterais toujours reconnaissant envers le PSG", a analysé l'Italien.

"La peur dicte les mauvais choix"

Marco Verratti Psg dijon coupe de france 26022019

L'article continue ci-dessous

Le milieu de terrain du PSG a pris encore plus d'importance cette saison mais ne se considère pas comme le leader sur le terrain : "Dans le football actuel, il est difficile d’avoir des leaders. Tous les joueurs ont un rôle important. Le milieu est le cœur du jeu et il faut toujours être performant. Beaucoup de choses peuvent dépendre de toi. Bien sûr que je me sens important, le coach me le demande d’ailleurs, mais chacun doit être un leader à son poste".

Marco Verratti est confiant avant le match retour contre Manchester United : "Le PSG a-t-il pris conscience de ses forces ? C’est ça l’énergie positive qu’a apportée Tuchel à Paris. On s’entraîne avec le sourire, mais toujours à fond et en travaillant les choses pour le match. Ce sont des choses qui te font aborder les rencontres avec sérénité et confiance. Cela fait partie des choses qu’on a changées. La remontada c’est quelque chose qu’on garde en nous, mais qui peut nous servir. Malgré ce 2-0, on n’a encore rien fait, on n’a rien gagné. C’est ce que nous rappelle le passé. Maintenant il faut jouer sans pression, sans peur, car la peur dicte les mauvais choix".

"Le coach sait où on peut faire mal à l’adversaire. Il ne fait pas des réunions de deux heures, mais des réunions courtes où quand tu sors, tu sais ce que tu dois faire sur le terrain. Il nous simplifie la vie. Et tu retrouves sur le terrain, ce qu’il t’a dit en réunion. C’est pour ça qu’on a pleine confiance en lui. Chaque entraîneur a ses méthodes de communication avec son équipe. J’ai connu beaucoup d’entraîneurs, mais Tuchel arrive à entrer dans la tête des joueurs rapidement. Tu as envie de l’écouter. Et de donner 100 % car lui se donne à fond. C’est le cas pour ceux qui jouent ou pas cette saison", a conclu l'Italien.

Fermer