PSG, Kylian Mbappé : "Je ne suis pas parfait"

Commentaires()
Getty
L'attaquant du PSG s'est confié sur sa personnalité, sa façon d'aborder le football et ses facilités sur un terrain.

Kylian Mbappé impressionne. Sur le terrain et en dehors. L'attaquant du PSG est un phénomène de précocité et de maturité. Du haut de ses 20 ans, il explose tous les records et est pleinement focalisé sur sa carrière. Le champion du monde 2018 fait la une du numéro 100 de Sport & Style et a donné une interview au magazine, repris par L'Equipe, dans laquelle il a notamment évoqué sa personnalité, sa force mentale et la possibilité de faire des écarts.

"Je ne suis pas parfait ! Je suis sorti des rails souvent mais, même dans ces cas-là, il faut garder un cadre. On peut sortir des rails, mais pas du cadre. Le cadre imposé par le club, par ta famille ou par toi-même. Nous sommes tous doués de raison, non ? J'aime bien faire des bêtises avec des amis. En revanche, tant que ça reste dans un cadre, que ce n'est pas bien grave, ta vie sera belle et les gens ne t'en voudront pas parce qu'ils diront que ça fait partie de la vie. Dans le football, je suis en avance mais, dans la vie, je n'ai pas tout vu. Et c'est normal, je n'ai que 20 ans ! Il ne faut pas oublier de différencier le joueur et l'homme. Le joueur est mature, il fait plus que son âge, il est en avance. Mais je ne suis pas en avance du tout dans la vie. Dans la vie, je suis normal, j'apprends, j'avance, j'écoute", a indiqué Kylian Mbappé.

L'article continue ci-dessous

Gianluigi Buffon Kylian Mbappe PSG Paris Saint-Germain 2018-19

"J'ai perfectionné cette intuition naturelle du football"

L'international français a expliqué sa gestion de la pression : "Quand je suis dans un stade, j'entends les 80 000 spectateurs mais je ne fais pas attention, je suis dans mon foot, je joue comme lorsque je jouais enfant à Bondy, quand seulement trois personnes me regardaient sur le bord du terrain. Pour le pur plaisir du jeu. C'est peut-être un peu égoïste mais je n'ai pas envie que quelqu'un tue ce plaisir qui est en moi. Et si personne ne tue ce plaisir, je sais que je vais rendre les gens heureux. Après, bien sûr, ça fait plaisir de voir autant de gens au Parc des Princes. Le stade est tout le temps rempli, il y a une atmosphère incroyable mais, voilà, quand je suis sur le terrain, je ne pense qu'à jouer, qu'à aider mon équipe car nous avons une obligation de résultats. C'est ça que j'appelle être dans ma bulle".

L'attaquant du PSG a parfois l'impression d'avoir un temps d'avance : "Zinedine Zidane avait l'habitude de dire qu'il avait toujours un temps d'avance sur les autres, est-ce que c'est mon cas aussi ? Je ressens la même chose, oui. Et je la ressens depuis que je suis tout petit, depuis Bondy. Ce sentiment, je l'ai perfectionné à Clairefontaine, à Monaco et maintenant à Paris. On m'a toujours dit qu'il fallait que je travaille mes points faibles mais que j'existerai surtout en améliorant mes points forts. Cette sorte d'intuition naturelle du football, je l'ai perfectionnée au fil du temps pour devenir meilleur de jour en jour".

Déjà champion du monde du haut de ses 20 ans, Kylian Mbappé est conscient qu'il a encore de belles choses à vivre : "Je n'ai pas tout vécu ! Bon, okay, j'ai vécu quand même pas mal de choses mais, dans le football, il y a beaucoup de surprises ; c'est ce qui fait sa beauté. C'est un sport imprévisible, personne ne sait ce qu'il peut se passer la semaine prochaine ou dans un an. La découverte, c'est une notion importante pour moi".

Fermer