PSG-Guingamp 1-2 - Toutes les réactions en zone mixte

Getty
L'incroyable série du PSG en coupe a pris fin ce mercredi contre Guingamp (1-2). Découvrez toutes les réactions en zone mixte.

Thomas Tuchel (entraineur du PSG, sur Canal +) : ""Si l'élimination est méritée? Je ne sais pas. Nous avons eu beaucoup d’occasions, on ne l’a pas fait, constate l'ancien coach de Dortmund sur Canal + Sport. On a joué avec trop de confiance. C’est très dur de perdre ce match avec trois penalties, c’est un peu bizarre. Je suis en colère seulement pour le deuxième penalty. Je peux revoir ça 100 fois, il n’y a pas penalty! Ce n’est pas sévère, c’est rien ! Absolument rien ! C’est un contact des deux! Ils sont trois fois dans notre surface, ils ont trois touches et ils ont trois penalties contre le PSG. Nous avons joué avec trop de confiance, nous n’avons pas joué avec la faim de finir ce match, admet tout de même l'entraîneur allemand. On a perdu la possibilité de gagner un titre. C’est super dur mais c’est une grande leçon. Dans une défaite, il y a beaucoup de choses à apprendre. C’est dur mais nécessaire pour continuer à grandir. J’espère que c’est un accident. On jouer avec plus de faim. On le fait à l’entraînement. Aujourd’hui, pendant tout le match, j’avais le sentiment que nous étions trop relâchés".

Marquinhos (défenseur du PSG) : "Peut-être que notre erreur a été de croire qu'on ne pouvait pas perdre. Il faut qu'on rentre sur le terrain avec la faim de gagner, ça ne s'est pas passé comme ça. Le maillot et le nom ne gagnent pas les matches. C'est une leçon. C'est vrai qu'on a de bons objectifs à aller chercher. On a le temps de s'arrêter, de faire un pas en arrière et de tirer des leçons de ce match. C'est un coup dur parce qu'on n'a pas perdu qu'un match, on a perdu l'opportunité de gagner un titre, ça nous fait mal mais ça va nous servir pour la suite. Cela ne fait qu'une semaine qu'on est rentrés mais ce n'est pas une excuse. On pouvait faire beaucoup mieux, jouer plus vite, on a fait des erreurs derrière. Il y avait une équipe de Guingamp qui ne voulait pas donner d'espaces, ils attendaient une petite erreur pour pouvoir marquer... Cette pause nous a servi pour reprendre de l'énergie. On a le temps de récupérer les automatismes qu'on avait en fin de première partie de saison. On n'a pas réussi à tuer le match et on a fait des erreurs qui nous ont coûté le résultat. Se renforcer au milieu ? Oui, je pense que plus on a de bons joueurs, mieux c'est, comme ça le coach peut faire des changements, bien analyser. Après on doit aussi se concentrer sur nos forces et laisser les joueurs qui peuvent venir aux dirigeants. (L'ambiance dans le vestiaire) Le coach a pris la parole, on est tous déçus. On pensait que ça allait être facile, on n'a pas mis l'intensité qu'il fallait. Le coach a juste dit la vérité. Il ne faut pas cacher les choses. Une défaite, c'est toujours inquiétant, surtout un match comme aujourd'hui où il fallait gagner. Dès demain il faut qu'on pense à aller chercher de bonnes choses. C'est dans les défaites qu'on réfléchit à ce qu'on pouvait mieux faire, tous mes coéquipiers vont le faire aussi. On voulait vraiment aller chercher tous les objectifs qu'on a. Gagner un titre ça rend tout le monde heureux. Donc on est tous tristes d'avoir perdu un titre, surtout à la maison avec nos supporters".

Jocelyn Gourvennec (entraineur de Guingamp, sur Canal +) : "On ne sait jamais à quoi s'attendre ici. Ils mettent des scores lourds souvent. Ca a toujours été compliqué ici. Là, sur un match, je ne sais pas ce qui s'est passé. On a été très bien ensemble pour leur réduire les espaces, à leur poser des problèmes et les agacer un peu. Ca s'est fait sur des pénalties, mais ils sont indiscutables objectivement. Ils n'ont pas réussi. Là, les reprises étaient a coté. Y a des jours comme ça ou c'est un peu magique. C'est difficilement explicable. Sur un match, on a montré que c'était possible. On était assez calmes finalement. Je voulais qu'on fasse un match pour nous et on ne leur a pas donné grand chose".

Marcus Thuram (attaquant de Guingamp, sur Canal +) : "On sait que c'est un exploit de venir gagner ici. On est fiers de nous et on espère continuer sur notre lancée. On a couru, on a souffert. On essaye de les surprendre sur des contres et c'est ce qu'on a fait. On a eu de la chance. Mais la chance sourit aux audacieux. Le deuxième pénalty ? Mes coéquipiers m'ont poussé à le tirer. Mais j'ai voulu prendre aussi mes responsabilités. J'ai eu chaud, cela dit. Sur le premier, je me suis perturbé tout seul. Les penalties ? Je n'ai pas revu les images. Moi je discute rarement les décisions arbitrales. Le papa n'était pas là. Il n'a donc pas vu le pénalty loupé. Maintenant, on a fait un grand pas. Mais il y a d'autres équipes très fortes et il faudra les battre".

Sabrina Belalmi, au Parc des Princes

Prochain article:
Arsenal, Unai Emery évasif sur le futur de Mislintat
Prochain article:
Bayern, Kovac demande à James de sortir ses "meilleures performances" s'il veut rester au Bayern
Prochain article:
Real Madrid - Vinicius, le nouveau roi de Bernabeu
Prochain article:
José Mourinho ne pense pas encore à la retraite
Prochain article:
Leonardo Jardim refuse de partir en Chine et attend une offre en Europe
Fermer