PSG : Dernière répétition générale avant le Real

Commentaires
Depuis la mi-décembre, les supporters du PSG trépignent d'impatience à l'idée d'affronter le Real. Le déplacement à Toulouse fera office de répétition

L'échéance approche à vitesse grand V et Unai Emery n'a qu'une seule rencontre pour préparer son équipe du mieux qu'il le peut avant d'affronter le Real Madrid. Avec ses 10 points d'avance sur son poursuivant (le PSG compte un match de moins que l'OM), la 25è journée de Ligue 1 à Toulouse fera office de répétition pour la Ligue des Champions. Un match qui sera scruté à la loupe. 

Sans Cavani, avec quelle sentinelle ? Comment va jouer le PSG à Toulouse ?

L'article continue ci-dessous

"Chaque match est une préparation pour Madrid". Si cette phrase, prononcée par Unai Emery à chaque conférence de presse depuis le 5 janvier dernier, a été banalisée, elle a beaucoup plus de résonnance à l'heure actuelle. Car dans exactement 5 jours, le PSG jouera son match aller de 8è de finales de Coupe d'Europe, l'objectif avec un grand "O" prioritaire des Qataris. A Toulouse, Unai Emery devra corriger les derniers détails, faire ses choix définitifs concernant l'ossature de son XI de départ et surtout, choisir avec quelle sentinelle il débutera à Bernabeu. Car depuis la signature de Lassana Diarra, le Basque ne donne pas d'indices sur l'éventuel titulaire du n°6. Le Français, que l'on croyait trop juste physiquement, a enchainé une prestation en tant que remplaçant (à Rennes, 10 minutes), presque une demi-heure à Lille et a même été titularisé à Sochaux, au détriment de Thiago Motta. Mis à part la courte durée sur la pelouse en Bretagne qui n'a pas réellement permis de juger sur pièces de l'état physique de l'ancien marseillais, les deux autres performances ont mis en lumière un joueur impliqué, qui a de l'impact et qui tient le rythme. 

Cependant, il ne faut pas oublier le titulaire n°1 de ce poste : Motta. L'Italien, qui revient d'une blessure survenue à Rennes début janvier a clamé haut et fort en zone mixte à Sochaux que "n'importe quel joueur veut jouer contre le Real" et que lui "se sent prêt physiquement". Malheureusement, le délai entre son retour et le voyage en Espagne est bien trop court. Il n'a foulé la pelouse que 20 minutes au Stade Bonal et il sera absent contre Toulouse samedi. Les deux concurrents ont ce point commun indéniable : l'expérience. Ce que n'a pas Lo Celso. Il y a encore 3 mois, il n'avait jamais évolué à ce poste. Pure 10 de formation, il a néanmoins séduit tout le monde sur son passage. Appliqué, bon élève, il a progressé d'une façon fulgurante mais peut-être pas assez pour affronter une équipe double championne d'Europe. Encore jeune, le fait de le laisser sur le bas côté alors qu'il a beaucoup été sollicité ne provoquera sûrement pas de remous au sein de l'équipe. 

La bonne gestion d'Unai Emery concernant ses joueurs sera la clé. Il faudra jongler entre placer l'équipe la plus proche de celle qui sera utilisée à Madrid et éviter les blessures inutiles sur les cadres importants. Cavani, qui souffre de douleurs à la hanche droite est donc laissé au repos afin d'éviter tout problème. Neymar, qui reste le joueur qui subit le plus de fautes dans le championnat français devra faire attention à ses arrières. Mbappé, qui a manqué 2 semaines de compétition à cause du choc violent avec Anthony Lopes, n'a pas encore retrouvé son efficacité, au vu de ses deux dernières prestations et doit retrouver confiance. Tout comme Kurzawa, forfait à Toulouse, et qui se laisse gentiment doubler par Berchiche, plus serein. Il y a fort à parier que ce samedi, la rencontre entre les Parisiens et les hommes de Debève sera suivie par les Espagnols. 

Prochain article:
FC Barcelone - Carles Aleña répond à Maradona et prend la défense de Messi
Prochain article:
Belgique, Matthijs de Ligt : "Eden Hazard ne fait pas partie de ce monde"
Prochain article:
PSG, Thomas Tuchel explique la semaine de vacances accordée aux joueurs : "C'était un challenge, j'ai dû tenir parole"
Prochain article:
Manchester United - Paul Scholes tacle de nouveau Mourinho : "Même Lionel Messi galérerait dans cette équipe"
Prochain article:
Bayern Munich - En avance, Kingsley Coman devrait reprendre avant 2019
Fermer