PSG-Bordeaux : Ultime test pour Paredes avant Manchester

Commentaires()
Getty Images
Paredes a fait sensation face à Villefranche mais le timing ne joue pas en sa faveur avant d'affronter Manchester United. Un dernier test est à passer

Malgré l’accumulation d’ondes négatives qui pèsent sur le PSG, Thomas Tuchel a vu une éclaircie : Marco Verratti est de retour. Même si l’Italien, absent depuis le 19 janvier dernier et sa sortie lors du match PSG-Guingamp, ne pourra pas jouer la totalité de la rencontre ce samedi contre Bordeaux au Parc des Princes, son retour reste une bonne nouvelle, à trois jours du match face à Manchester.

Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, le coach parisien peut commencer à rêver d’une association Verratti-Paredes, après les débuts prometteurs de l’Argentin, face à Villefranche (0-3, après prolongation), au Groupama Stadium, en Coupe de France. Si son entrée, à Lyon, a été mouvementée voire ratée, l’ancien joueur de Boca s’est racheté quelques jours après.

À l’issue de la rencontre, l’ancien entraineur de Dortmund n’a pas caché sa satisfaction : “Il a bien joué, il a été très fiable au milieu. Il n'a pas perdu de ballons. Il a eu beaucoup de qualité dans les passes. Il a été quelques fois très créatif. Ce n'était pas facile. Il a été très bien”. Effectivement, les statistiques parlent pour lui : il a été le second joueur parisien, juste derrière Marquinhos à avoir touché le plus de ballons (165), avec un ratio de 95,3% de passes réussies. Très porté vers l’avant, 111 de ses 150 passes ont été effectués dans le camp adverse. Offensivement, l’Argentin a osé : il a tenté 3 tirs (dont 1 s’est vu bloquer), soit un de moins que Cavani ou Diaby.

L'article continue ci-dessous

Leandro Paredes Zenit

Un cruel manque de temps avant Manchester

Une performance saluée, donc, par son technicien même si ce dernier veut rester prudent : “Normalement, c'était une bonne occasion pour lui de jouer 60 ou 70 minutes et maintenant il a joué 120 minutes. C'est certain que ce sont des choses qui amènent des conséquences. Après 120 minutes, je ne sais pas s'il lui sera possible de jouer 60 minutes contre Bordeaux. Il faudra attendre pour voir”. Malgré ses réticences, avec le retour de Marco Verratti, c’est la dernière occasion de pouvoir les associer tous les deux en vue du match à Old Trafford, mardi prochain. Une situation délicate qui ne met pas le technicien allemand dans les meilleures conditions, dans un secteur de jeu qui sera sans doute la clé d’une probable réussite à Manchester.

Le temps passé de Leandro Paredes sur la pelouse du Parc des Princes sera suivi à la loupe, ce samedi face à Bordeaux. Car Thomas Tuchel ne peut reposer toute la responsabilité du milieu de terrain à un joueur qui n’avait plus joué depuis le 9 décembre. Et ce n’est pas en 120 minutes que l’on peut juger de la capacité de l’ancien joueur de la Roma à assumer une adversité telle que Manchester United. Le véritable test aura donc lieu contre les Girondins.

Fermer