PSG, Ancelotti : "Bernat est l'un des meilleurs latéraux gauche d'Europe"

Commentaires()
Getty
Le technicien de Naples a encensé le latéral gauche du Paris Saint-Germain qu'il a eu sous ses ordres lors de son passage à Munich.

Juan Bernat est devenu un élément indispensable au PSG. Arrivé à l'été 2018 en provenance du Bayern Munich, le latéral espagnol, en manque de rythme a connu des débuts difficiles sous la tunique parisienne, après plusieurs saisons sans jouer régulièrement en Allemagne, mais a vite convaincu et notamment avec des performances rassurantes et brillantes en Ligue des champions, notamment face à Liverpool et Naples.

Neymar : "Je me suis planté à plusieurs reprises"

En ce début de saison, Juan Bernat est dans la lignée des performances réalisées l'an dernier. Le latéral gauche de 26 ans est solide et brille même parfois avec son apport offensif, comme la semaine dernière face au Real Madrid. Juan Bernat qui aurait pu marquer le troisième but du PSG s'est distingué en donnant une magnifique passe à Thomas Meunier, éliminant ainsi Thibaut Courtois avec son piqué, au lieu de tenter de marquer.

"Il aurait pu jouer plus au Bayern"

Bernat Marquinhos - PSG

L'article continue ci-dessous

Dans les colonnes de L'Equipe, Carlo Ancelotti a encensé son ancien latéral qui fait désormais les beaux jours du Paris Saint-Germain : "Juan Bernat est l'un des meilleurs latéraux gauche d'Europe du moment. Il est vraiment très bon avec le ballon, techniquement fantastique. Et sans le ballon, il est intelligent dans ses déplacements, son positionnement. C'est par ailleurs une personne admirable, très humble et très professionnel".

Guion : "Un plan anti Neymar ? Alors, il faut un plan anti Meunier, anti Bernat, anti tout"

Avec le recul, l'actuel entraîneur de Naples a même affiché son regret de ne pas avoir compté davantage sur l'international espagnol durant leur passage commun en Allemagne : "Au Bayern Munich, avec moi, il n'a pas joué beaucoup (seulement 13 titularisations en Bundesliga en 2016-2017 ndlr), c'est vrai, parce qu'il y avait David Alaba. Mais, au bout du compte, vu ce qui s'est passé pour moi, il aurait pu jouer davantage".

Aujourd'hui, Juan Bernat semble indéboulonnable dans l'esprit de Thomas Tuchel. En concurrence avec Laywin Kurzawa, l'Espagnol a complètement pris le dessus sur l'international français ne lui laissant que des miettes. Le Paris Saint-Germain compte plus que jamais sur le latéral gauche espagnol qui va désormais devoir maintenir son niveau très élevé tout au long de la saison et surtout lors des grands rendez-vous au printemps.

Fermer