Milan - Inter, pourquoi parle-t-on de Derby della Madonnina ?

Getty Images / Goal

Ce dimanche, à San Siro, se joue le 223e derby de Milan, dans le cadre de la 28e journée de Serie A. Il s'agit d'un derby les plus vieux et les plus prestigieux d'Italie, puisque la première opposition entre les Nerazzurri et les Rossonerri remonte à 1908. Comme celui de Turin, ce choc entre les frères ennemis a une appellation particulière puisqu'il est surnommé "derby de la Madonnina".

Pourquoi Madonnina ? La raison est on ne peut plus simple. C'est par dévotion pour la petite Madone dorée qui se trouve sur les toits de la cathédrale de Milan. Elle représente la Vierge Marie et elle a été placée au plus haut sommet du dôme de la ville (108,5 mètres), une flèche construite en 1769. C'est l'édifice dont les habitants de Milan, sans distinction, sont les plus fiers et c'est pourquoi le duel entre les meilleurs représentants de la ville a hérité de ce nom particulier.

Un derby qui trouve sa genèse en…Suisse

Pour la petite histoire, le tout premier derby entre ces équipes ne s'est pas joué à Milan, mais en Suisse. C'était à l'occasion de la Coupe de Chiasso et les Rossonerri l'avaient emporté sur le score de 2 buts à 1.

Concernant le premier duel disputé dans le mythique San Siro, il date du 26 septembre 1926. C'est l'Inter qui l'avait emporté sur le score de 3 buts à 1 devant 35000 supporters. À l'époque, seul l'AC Milan y disputait ses matches à domicile. Leurs rivaux, eux, se produisaient à l'Arena Civica en plein centre de Milan. Les Nerazzurri ont finalement rejoint San Siro en 1947. Le Stade sera ensuite rebaptisé Giuseppe Meazza en 1980, en mémoire de l'illustre attaquant italien. Ce dernier est d'ailleurs le deuxième meilleur buteur de l'histoire de ce derby.

À travers le temps, il y a eu de très nombreuses oppositions marquantes entre les deux clubs et certaines sont même restées dans les annales de par leur caractère légendaire et inoubliable. D'autre part, de très nombreux footballeurs de renom ont porté les tuniques des deux équipes, et certains ont même eu la chance de jouer dans chacun des deux camps.

Le derby della Madonnina, c'est aussi une jolie chanson, "Interista diventi pazzo". Elle est chantée par les fans du Milan pour rappeler aux Intéristes qu'ils ont gagné plus de titres qu'eux...

L'article continue ci-dessous

bfe7c046a11905ae32acb6e4e9db910215ea73ee

Le derby le plus relevé depuis 2012

À noter que le match de ce dimanche oppose le 3e au 4e au classement de la Serie A. Cela faisait bien longtemps que les deux équipes n'étaient pas situées aussi haut au tableau général du championnat au moment d'en découdre. La période des vaches maigres semble donc toucher à sa fin. Une triste période, mais qui n'est pourtant pas la pire qu'aient vécu les tifosi locaux. En 1958, quand ils se sont croisés, Intéristes et Milanais occupaient respectivement les 8e et 10e rangs au classement.

Pour être complet concernant l'historique de ce bras de fer fratricide, on peut relever que l'Ukrainien Andriy Shevchenko demeure le joueur qui a le plus marqué dans cette affiche, avec un total de 14 réalisations. À titre de comparaison, Mauro Icardi, l'actuel goleador de l'Inter, n'a frappé qu'une seule fois lors de cette confrontation (21 octobre 2018).