PSG - Pourquoi Kurzawa a attendu la fin de saison pour se faire opérer ?

Commentaires()
Gettyimages
Blessé depuis novembre dernier, Layvin Kurzawa a attendu le 11 mai pour se faire opérer de sa pubalgie. Une décision prise pour plusieurs raisons.

Le cas de Marco Verratti n'aura pas vraiment servi d'exemple. À l'image du milieu de terrain parisien qui avait attendu le dernier moment la saison dernière pour se faire opérer de sa pubalgie, Layvin Kurzawa a longtemps refusé l'idée de passer sur le billard. Avant de se faire une raison mercredi en annonçant publiquement sa décision de se rendre au bloc ce jeudi. 

 L'annonce de Layvin Kurzawa sur Twitter

Depuis début septembre, le latéral gauche souffre de douleurs au pubis après un début de saison convaincant avec le PSG et l'équipe de France. Sa pubalgie est détectée un mois plus tard. Le Français a d'abord manqué un mois de compétition avant de reprendre avec le groupe professionnel en décembre, puis d'alterner le bon et le moins bon jusqu'à sortir définitivement avant la mi-temps face à Guingamp (4-0, 09/04). Comme souvent dans ce type de blessure, le joueur pouvait se sentir en pleine forme le lundi, sans pouvoir marcher le mardi.

Une opération longtemps repoussée 

Dès l'automne dernier, le staff médical a une première fois avancé l'option d'une opération auprès de l'international français (7 sélections). Inconcevable à ce moment de la saison pour un joueur qui s'est retrouvé à un tournant de sa carrière au Paris Saint-Germain après une année passée à apprendre aux côtés de Maxwell. Il s'est alors mis en place une rotation avec le Brésilen en faisant en sorte que le Français ne joue que très rarement plus d'une fois par semaine. La trêve devait alors permettre à l'ancien monégasque de récupérer ses moyens. Sans réussite. Avec 20 matches manqués, Layvin Kurzawa a perdu beaucoup plus de temps que prévu cette saison. Sans certitude de pouvoir être disponible pour le début de la saison prochaine. 

Layvin Kurzawa - PSG

- Stats en Ligue 1 + Ligue des champions / Opta -

De retour à l'entraînement début janvier, Unai Emery a proposé une nouvelle fois à son joueur de se faire opérer, quitte à manquer la fin de saison. Mais la perspective de la Ligue des champions et la volonté du club de recruter un arrière gauche (négociations avec Ricardo Rodriguez à ce moment de la saison) ont une nouvelle fois poussé Layvin Kurzawa à refuser.

Fin janvier, le défenseur expliquait, sans vouloir en dire trop, avoir "encore des douleurs" mais être "sur la bonne voie". Avant de se résigner ces derniers jours. Le latéral gauche a désormais une longue rééducation devant lui pour espérer être prêt pour la reprise de la Ligue 1 début août. Avec le départ de Maxwell et l'arrivée d'un nouvel homme à gauche, il lui faudra être compétitif dès son retour, là où Marco Verratti a eu besoin de temps.

 

Fermer