Pour Aubameyang, c’est Antero Henrique qui tranchera

Commentaires()
Getty Images
Les négociations entre le PSG, le BvB et le joueur étant en bonne voie, c’est le nouveau directeur sportif qui devra confirmer ou infirmer ce dossier.

Depuis plusieurs semaines, l’état-major du Paris Saint-Germain s’est mis en ordre de marche. Avec un objectif en tête : réussir à faire venir une pointure offensive. Alors qu’Alexis Sanchez est la priorité N°1, c’est Pierre-Emerick Aubameyang (27 ans) qui apparait comme le plus proche du club de la capitale. Selon nos informations, les négociations entre les trois parties sont en très bonne voie. Paris ayant même fait une offre ferme au Borussia Dortmund. Rien ne pourra cependant avancer définitivement avant l’arrivée d’Antero Henrique, le futur directeur sportif du PSG, prévue officiellement en fin de semaine. C’est le Portugais qui devra trancher. 

PSG - Le bulletin de notes des joueurs parisiens à l'issue de la saison 2016-2017

Meilleur buteur de la Bundesliga (31 buts), l’ancien monégasque et stéphanois a décidé de quitter le Borussia Dortmund cette saison. Après avoir eu quelques touches en Espagne, c’est avec le PSG que les discussions se sont accélérées sous la direction de Patrick Kluivert. Le Néerlandais a fait le travail auprès du père d'Aubameyang pour vanter les mérites d'un retour en France. Très vite, les prétentions salariales de l’attaquant (autour de 10 millions d’euros par saison) se sont rapprochées de l’offre française sans qu’aucun montant sur un accord ne filtre. Dernièrement, le Gabonais a fait l’acquisition d’une propriété à Neuilly-sur-Seine, en proche banlieue parisienne

Si Pierre-Emerick Aubameyang signe au Paris Saint-Germain, les tractations ne devraient cependant pas s’arrêter avec Alexis Sanchez. Avec un avenir flou pour Lucas et Angel Di Maria, Paris ne mettra pas fin à sa volonté de faire venir le Chilien et mettra les moyens nécessaires pour le convaincre de rejoindre la France. En fin de contrat en 2018, l’attaquant d’Arsenal souhaite connaître son avenir avant le début de la Coupe des Confédérations qu’il disputera à partir du 17 juin en Russie. Les Gunners ne souhaitant pas vendre leur joueur en Angleterre, c’est le Bayern Munich qui tient la corde, alors que le joueur privilégie toujours la piste de Manchester City. Pour Paris, il faudra qu'Antero Henrique trouve très vite les bons mots et la bonne offre pour rattraper le retard.

Fermer