PORTRAIT - Tom Lebeau (Niort), la saison de l'explosion ?

Commentaires()
Getty
Titulaire en n°10 pour la première journée, Tom Lebeau (20 ans) s'affirme comme l'un des joueurs à suivre cette saison du côté de Niort (Ligue 2).

Son nom est bien connu à Niort, mais il pourrait prendre une autre dimension cette saison. Passé professionnel en mars dernier, Tom Lebeau (20 ans) a convaincu Patrice Lair de l'aligner en n°10 pour la première journée face au Red Star (1-2). La récompense d'une préparation estivale réussie. "J'ai commencé la préparation timidement, mais dès qu'on m'a mis titulaire j'ai fait de bons matches. J'ai mis des buts", rappelle pour Goal le jeune milieu de terrain.

"J'aime faire marquer, explique-t-il. Je pense même que je préfère une passe décisive à un but. Mais dans la vie, je suis un peu comme ça. J'aime donner et ne pas être forcément dans la lumière. J'ai commencé en équipe première il y a deux ans. L'année dernière, j'ai joué un peu plus et j'espère que je jouerai encore plus cette année."

"Sa force, c'est son intelligence de jeu"

Laurent Agouazi, qui a résilié son contrat en début de semaine, décrit un joueur plein d'avenir : "Il y a un nouveau projet à Niort, avec plus de jeunesse. Tom a les qualités pour s'imposer dans cette équipe. Il peut répéter les efforts, il est a l'écoute et présente un profil intéressant dans le nouveau dispositif."

Tom Lebeau Niort Ligue 2

Passé entre les mains de Jean-Philippe Faure, Tom Lebeau a marqué les esprits auprès de son ancien entraîneur. "Sa force, c'est son intelligence de jeu, sa clairvoyance, sa qualité de passe et ses déplacements, explique celui qui est maintenant l'adjoint de Patrice Lair. C'est un joueur de passes qui a besoin du collectif pour être bon et le fait de jouer régulièrement depuis quelques temps lui a sûrement permis de prendre confiance en lui."

L'article continue ci-dessous

"Aujourd'hui, il est dans le vrai"

"Sur ses prises de balle, il est capable d'éliminer pour ne pas se retrouver au duel, ajoute Jean-Philippe Faure. Mais dans un ou deux ans, ce sera un autre joueur car il doit encore progresser dans l'impact athlétique." Un avis partagé par Laurent Agouazi qui assure que son ancien coéquipier doit "être plus dur dans les les duels et de façon plus régulière"

Et de préciser : "Je sais qu'il a mis des choses en place avec le préparateur physique, avec les personnes du staff pour le renforcement du haut et du bas du corps. Mais c'est aussi une question d'état d'esprit. On peut être plus fort que les autres physiquement, si on est fort dans notre tête c'est plus simple."

"Aujourd'hui, il est dans le vrai, mais le plus dur dans le football c'est la régularité", conclut Laurent Agouazi. De son côté, Tom Lebeau paraît conscient du travail qu'il lui reste à accomplir. "Il me manque un peu d'agressivité, plus de hargne. Je dois être un peu plus méchant dans le bon sens du terme, mais ça va venir avec le temps." Un domaine qu'il étoffera au fil des matches. Au fil des minutes. Au fil des entraînements. Pour peut-être un jour s'ouvrir les portes de l'élite.

Fermer