PORTRAIT - SM Caen : Younn Zahary, un parcours tout en persévérance

Commentaires()
Getty
Younn Zahary (20 ans) réalise des débuts remarqués en Ligue 1 malgré les difficultés du SM Caen. Retour sur le parcours de ce jeune défenseur.

Son cursus n'a rien de banal. Loin des radars du football professionnel il y a encore trois ans, Younn Zahary (20 ans) vient de disputer les trois derniers matches du SM Caen, dont deux en tant que titulaire. Une sacrée ascension pour le défenseur arrivé chez les U19 nationaux et seulement titulaire deux fois en National 3 la saison passée. "C'est un rêve de gosse de jouer en Ligue 1, de rendre fier ma famille et mon entourage. Je n'oublie pas d'où je viens et le parcours que j'ai eu. C'est à ça que j'ai pensé lors de ma première titularisation contre le PSG", commente pour Goal celui qui figure parmi les quatre nommés pour le trophée du joueur du mois au Stade Malherbe.

Malgré les difficultés de son équipe, lanterne rouge de Ligue 1, Younn Zahary s'est démarqué. Pourtant, son début d'aventure à Caen n'a pas été simple. "J'arrivais de l'USJA Carquefou, rappelle-t-il. Le rythme n'était pas le même. C'était difficile de passer de deux ou trois entraînements par semaine à deux entraînements par jour. Je ne pensais pas que le travail serait aussi physique, mais au fil du temps j'ai su m'adapter." Baptiste Lafleuriel, qui l'a entraîné en Loire-Atlantique, se souvient de cette période : "Quand je l'ai proposé à Frank Dechaume, qui était en charge des U19 là-bas, je savais qu'il aurait besoin d'une période d'adaptation. Je l'ai conseillé à distance, en lui disant que c'était d'abord une question de mental. Younn n'était pas forcément prédestiné à ce cursus et je lui ai bien fait comprendre qu'il n'avait rien à perdre."

"Vraiment fier, mais le travail n'est pas terminé"

"Ma mère se faisait du souci pour moi, précise le jeune défenseur. Je commençais à avoir des petites blessures. J'en parlais avec elle, mais j'ai continué dans le dur, les performances ont commencé à être bonnes et ça m'a motivé pour persister afin d'arriver au niveau de mes collègues." La saison dernière, il a prouvé sa persévérance en faisant appel à des séances personnalisées, travaillant différents aspects sous la houlette de Robert Boivin. L'ancien coach de la réserve normande, qui s'est spécialisé dans l'entraînement individuel, revient sur leurs échanges : "Il avait envie de progresser, mais il n'avait pas beaucoup de temps devant lui. On a travaillé la prépa mentale, la vidéo, la stratégie. Je suis vraiment content que ça aboutisse à quelque chose. Je trouve même que ça va un petit peu vite parce qu'il y a encore des points sur lesquels on pourrait travailler aujourd'hui."

Younn Zahary Caen Ligue 1

Doté de qualités physiques naturelles, Younn Zahary se dit "vraiment fier" de son parcours, mais il rappelle que "le travail n'est pas terminé", d'autant que Caen s'attend à lutter pour son maintien jusqu'à la dernière journée. "Notre classement est compliqué et un jeune comme moi peut apporter de la fraîcheur, un peu plus de concurrence pour essayer de booster les joueurs en place. Aujourd'hui, c'est difficile de se projeter et je veux tout faire pour qu'on se maintienne." Des ambitions nouvelles pour un joueur qui s'est un temps demandé s'il terminerait footballeur professionnel. Un palier de franchi déjà, en espérant en franchir d'autres dans les semaines et mois à venir.

Fermer