PORTRAIT | De Pegli à Monaco, Pietro Pellegri veut continuer à faire tomber les records

Commentaires()
Monaco continue sa politique de recrutement basée sur de jeunes espoirs prometteurs. Pietro Pellegri espère continuer sa progression sur le Rocher.

Monaco a encore frappé fort. Alors que le club du Rocher est plus habitué à faire parler de lui pour ses reventes mirobolantes effectuées sur des joueurs que Leonardo Jardim a su bonifier, il est parvenu à faire la Une de l'actualité footballistique avec l'arrivée de Pietro Pellegri. Après Youri Tielemans, l'ASM a attiré un deuxième joueur en devenir avec le désormais ex-attaquant du Genoa.

Edito - Cavani, moi, moche et clivant

Pellegri n'a pas encore 17 ans mais son pedigree a de quoi interpeller. Déjà détenteur de nombreux records en Serie A, il fait partie des prédestinés ayant émergé à un âge précoce. Plus jeune joueur à avoir débuté en Serie A à 15 ans et 280 jours, égalant ainsi le record d'Amedeo Amadei (Roma, 1937), il a également été le premier joueur né après le 1er janvier 2001 à marquer en Serie A. C'était le 28 mai dernier, sur la pelouse du Stade Olympique de Rome, lors du match d'adieu de Francesco Totti. Dès la 3e minute, il s'était servi de sa panoplie complète d'attaquant pour tromper l'arrière-garde de la Roma : appel au cordeau, course vers le but, duel physique remporté avec Manolas et frappe malicieuse face à Szczesny. Les 73 000 personnes venues fêter la retraite de Totti n'avaient beau avoir d'yeux que pour leur capitaine, elles avaient néanmois aperçu les qualités de ce jeune garçon au numéro 64, en référence à l'année de naissance de son père (1964).

Pietro est un pur gênois. Son père, Marco Pellegri, est le Team Manager du Genoa et le jeune attaquant a grandi dans le quartier de Pegli, là où le centre d'entraînement des Rossoblu est installé. La relation avec son père est très forte. Outre cette référence à son année de naissance, l'adolescent n'avait pu contenir ses larmes au micro de Mediaset Premium lorsque les images de son père pleurant sur le banc, après le doublé de son fils face à la Lazio (17 septembre dernier), avaient été diffusées sous ses yeux. Les deux sont des supporters de cette équipe de Gênes. À l'annonce de son transfert, Pietro Pellegri a dédié un post Instagram aux tifosi de ce club, arguant que le maillot rouge et bleu était son plus beau tatouage, dans un message d'adieu émouvant. L'attachement est total et il avait d'ailleurs dicté le refus de Pietro et de son père devant une offre de Manchester United en 2015, alors qu'il n'avait que 14 ans.

L'article continue ci-dessous

Continuer sa moisson de records à Monaco

Passionné de Playstation, comme beaucoup d'ados de son âge, il a longtemps pratiqué la natation et a disputé plusieurs tournois de water-polo, un sport éminemment populaire en Italie. Après avoir définitivement choisi le football, il s'est dédié à sa progression sportive, se contentant d'un professeur particulier qui le suivait tous les après-midis, plutôt que de suivre le cursus scolaire normal. Plongé 24h/24 dans l'univers du Genoa et du football, il s'est attiré les louanges de son président dès 2015. "Nous avons le nouveau Messi. Il a 14 ans et il est dans nos équipes de jeunes. Son nom est Pietro Pellegri et c'est un garçon extraordinaire", avait ainsi expliqué Enrico Preziosi.

S'il n'a pas la feuille de statistiques habituelle de jeunes joueurs prometteurs que l'on annonce comme les superstars de demain, il a pu laisser entrevoir de réelles qualités lors des matches disputés avec la Primavera, sur le Stadio Comunale Nazario Gambino, situé en bord de mer à l'extérieur de Gênes. Auteur de 7 buts en 15 matches, avant d'être amené à jouer avec les professionnels (3 buts en 353 minutes de jeu et 9 apparitions en Serie A), Pietro Pellegri est un attaquant physique (1m88), capable de jouer en pivot et se retourner grâce à une solide technique balle au pied. S'il a progressé sur sa présence dans la surface et ses appels en profondeur, il n'a pas encore atteint la pleine maturité dans son jeu, que l'expérience l'aidera sans doute à acquérir.

Avec un entraîneur formateur comme Leonardo Jardim, réputé pour sa capacité à faire émerger le meilleur de ses joueurs, Pietro Pellegri compte bien poursuivre sa progression dans un championnat faisant la part belle aux jeunes. Et qui sait, s'il ne débutera pas sa carrière monégasque par un nouveau record. Alors qu'il aura 17 ans le 17 mars prochain, il pourrait devenir le plus jeune buteur de l'histoire de l'AS Monaco, s'il inscrit un but d'ici la fin de la 37e journée de Ligue 1. À l'heure actuelle, ce record est détenu par un certain Kylian Mbappé à 17 ans et 62 jours. Il y a pire comme modèle de réussite pour le jeune italien...

Prochain article:
PSG : "réactivation douloureuse" de la blessure de l'an passé pour Neymar
Prochain article:
PSG, Tuchel : "Neymar ? On doit protéger les joueurs"
Prochain article:
OFFICIEL : Yoann Gourcuff quitte Dijon
Prochain article:
Coupe du Roi : Séville fait tomber le Barça grâce à Ben Yedder
Prochain article:
Thiago Silva, Marquinhos...Les réactions après PSG-Strasbourg (2-0)
Fermer