News Résultats en direct
Barcelone

Piqué : "Le jour où j'arrêterai de jouer pour le Barça, j'arrêterai le football"

15:19 UTC+2 12/06/2021
Piqué, Barcelona
Le défenseur central du Barça n'a pas l'intention de rejoindre un autre club : le jour où il quittera Barcelone, ce sera la fin de sa carrière.

Du haut de ses 34 ans, Gérard Piqué est encore sous contrat avec le Barça pour les trois prochaine saisons, soit jusqu'en juin 2024. Pourtant, le défenseur central espagnol voit son avenir parfois remis en question, la faute à une forme plus que fluctuante depuis plusieurs mois.

Blessé au genou, le champion du monde 2010 n'a disputé que 23 rencontres toutes compétitions confondues, sans être toujours impérial. A l'image notamment du match aller perdu face au PSG en huitièmes de finale aller de Ligue des champions, lors duquel il avait souffert face à la vivacité d'un Kylian Mbappé des grands soirs (1-4).

Pour autant, l'intéressé, qui évolue avec les Blaugrana depuis 2008 (après un aller-retour à Manchester United dans les premières années de sa carrière) ne se voit pas rejoindre une autre équipe.

"Le jour où j'arrêterai de jouer pour le Barça, j'arrêterai le football.  Je ne jouerai jamais pour une autre équipe. Ici, nous avons tout, a-t-il confié à l'occasion d'un live stream sur la chaîne Twitch d'Ibai Llanos, des propos relayés par Mundo Deportivo. Si demain Koeman me dit que je dois y aller, j'arrêterai le football."

Le Barça va devoir se relancer la saison prochaine après une année compliquée malgré la victoire en Coupe du Roi. Des Catalans qui vont chercher à se renforcer tout au long de l'été, et qui ont déjà enregistré le renfort d'Eric Garcia, le jeune défenseur de Manchester City. Formé au club, ce dernier aura donc lui aussi fait l'aller-retour dans la ville d'Oasis avant de rentrer au bercail, comme son aîné.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que Gérard Piqué évoque la possibilité de quitter le club, voire de tout arrêter après une carrière particulièrement riche, en club comme en sélection.

Cela avait déjà été le cas en août dernier après la désillusion de son équipe face au Bayern en quarts de finale de la Ligue des champions (2-8). "Je pense que le club a besoin de changements de toutes sortes. Personne n'est essentiel. Je suis le premier à me proposer de partir, de partir, car je crois que maintenant nous avons touché le fond", avait-il alors lancé.