Petit : "Unai Emery n'était pas respecté au PSG"

Dernière mise à jour
Commentaires()
Getty Images
Emmanuel Petit, l'ex-milieu d'Arsenal et des Bleus, estime qu'Unai Emery n'a pas été suffisamment considéré au sein de son ancien club du PSG.

L'entraineur espagnol Unai Emery est en train de réaliser des débuts très remarqués à la tête de l'équipe anglaise d'Arsenal. En seulement quelques mois, le technicien ibérique a redonné des couleurs aux Gunners, en même temps qu'il a rendu de la fierté aux supporters de l'équipe. Un début d'aventure séduisant et qui n'est pas passé inaperçu en France.

Même s'il n'a encore rien gagné outre-Manche, Emery jouit d'une cote à Londres dont il ne bénéficiait pas vraiment dans son ancien club du PSG. Et ce en dépit de nombreux titres nationaux remportés entre 2016 et 2018. Un vrai paradoxe, mais qui ne surprend pas les observateurs et ceux qui ont suivi son parcours. C'est le cas notamment d'Emmanuel Petit.

A lire aussi - Petit : "Manchester United a recruté le frère d'Alexis Sanchez"

L'ex-international français suit la Premier League en tant que consultant pour le diffuseur RMC Sport. Et, il reste aussi attentif au championnat de son pays. Pour lui, Emery n'a pas pu profiter d'un contexte de travail optimal du côté de Parc des Princes. "Je suis content qu'il ait eu sa chance à Arsenal après deux années frustrantes au PSG, a-t-il confié à Goal dans un entretien exclusif et en tant qu'ambassadeur de Paddy Power. Il a gagné le titre de Ligue 1 mais il n'a pas réussi en Ligue des Champions et certains joueurs ne lui ont pas montré de respect. Et je pense que le président du PSG (Nasser Al-Khelaifi, ndlr) lui-même ne lui a pas montré du respect".

L'article continue ci-dessous

"À Arsenal, il peut imposer sa vision de jeu"

Le champion du monde 98 va plus loin dans son raisonnement en affirmant que le coach ibérique était totalement isolé au PSG : "À Paris, il y a trop de monde qui essayent de diriger et Emery s'est retrouvé seul. Et je pense qu'il a été sensible à ça. Durant les dernières semaines au club, on a vu qu'il a changé de personnalité et de manière de fonctionner. Il savait qu'il ne pouvait pas gagner cette bataille-là dans le club".

Tout en regrettant l'atmosphère qu'il y a eue au sein du club francilien, Petit a reconnu qu'Emery est un coach au profil très particulier, et qui est plus à l'aise pour gérer un vestiaire où aucun nom ne se dégage au détriment d'autres. "Ce n'était pas seulement Neymar. Il y a d'autres joueurs qui ont tenté d'influencer les évènements, et quand ça n'allait pas, on allait directement en référer au Président, sans passer par le coach. Je dirais 80% du vestiaire faisait ce qu'il voulait. Et c'est une position dans laquelle aucun coach ne souhaite être. Il y a beaucoup d'égos au PSG et ils n'acceptent pas des ordres de n'importe qui. Aujourd'hui, Emery est à un poste où il peut se concentrer sur le jeu et imposer sa vision. Il n'y a pas beaucoup d'égos à Arsenal et je pense que tout le monde suit sa voie", a conclu Petit.

Propos recueillis par Kevin Palmer

Prochain article:
Buteur avec le Genoa, Piatek dépasse Ronaldo
Prochain article:
River Plate-Boca Juniors (3-1 a.p), Quintero offre la Copa Libertadores au River Plate
Prochain article:
Milan-Torino 0-0, Milan sans inspiration face au Torino
Prochain article:
PSG, Neymar ne s'est pas entraîné
Prochain article:
Barça, un nouveau retard de deux heures pour Dembélé ?
Fermer