Patrice Evra dénonce les propos de Noël Le Graët et le racisme en équipe de France

Commentaires()
Patrice Evra
Christopher Lee
Dans une vidéo publiée sur Instagram, Patrice Evra fustige les déclarations de Noël Le Graët sur l'absence de racisme dans le football.

Le 15 septembre, après les accusations de racisme envers Alvaro par Neymar lors du Classique PSG-OM, le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, s'était exprimé sur les antennes de BFM Business affirmant que le racisme dans le football « n'existe pas. »

Les propos de Noël Le Graët ont déclenché une vive polémique et il avait tenu a repréciser le fond de sa pensée sur Téléfoot, la chaîne : « Je n'ai pas voulu dire qu'il n'y a pas de racisme. Mais le football n'est pas porteur de racisme, il rassemble. »

Mais cela n'a pas du tout convaincu Patrice Evra. L'ancien capitaine des Bleus a publié une vidéo sur Instragram, appelant au départ du président de la FFF : « Il faut faire virer Le Graët, parce qu'il a vraiment déconné. »

Evra dénonce le racisme en équipe de France

Patrice Evra évoque ensuite le racisme en équipe de France, à travers une anecdote, lors de la venue du président de la République au château de Clairefontaine : « Quand on mange, on a l'habitude de se mettre à côté de ce gars, parce qu'on a de bonnes relations etc... Mais à chaque fois que le Président venait, ou des hommes politiques, tout changeait. J'étais assis là et, d'un seul coup, j'étais au bout de la table. Là où il y avait normalement Mamadou Sakho et Bacary Sagna, beaucoup de sombritude, il fallait changer. On mettait un Hugo Lloris et un Laurent Koscielny et le Président au milieu. »

Des lettres racistes envoyées à Clairefontaine

Patrice Evra révèle que les lettres racistes sont envoyées à Clairefontaine et donne un exemple concret : « Au château, tu sais très bien ce qu'il se passe. Combien de lettres racistes on reçoit ? « Didier reprends tes singes et dégage en Afrique ! Barre-toi avec tes singes et tes gorilles ! » Combien de lettres comme ça ? On les cache, mais j'en ai vu certaines. »

Et au lieu de conclure sa vidéo par son traditionnel « I love this game », il préfère dire : « I don't love this game, je suis déçu. »

L'article continue ci-dessous
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#saynotoracism #stop #france #world #football #sport #noracism

Une publication partagée par Patrice Evra (@patrice.evra) le

Fermer