OPINION - Lindelof, la recrue idéale pour Mourinho et Manchester United

Commentaires()
Getty Images
Le Suédois est sur le point de devenir la première signature estivale de Manchester United et les Red Devils pouvaient difficilement trouver mieux.

S'il passe la visite médicale avec succès et accepte les termes du contrat, Victor Lindelof sera la première signature de l'été de Manchester United. Un nom moins ronflant que d'autres, comme Antoine Griezmann, Alvaro Morata, Andrea Belotti ou James Rodriguez, mais une recrue intéressante pour José Mourinho.

Manchester United annonce l'arrivée de Lindelof

"L'attaque vous permet de gagner des matches, la défense vous fait gagner des titres", disait Sir Alex Ferguson, l'ancien manager des Red Devils, qui avait déniché trois binomes de choc à l'époque : Steve Bruce et Gary Pallister, Jaap Stam et Ronny Johnson ainsi que Rio Ferdinand et Nemanja Vidic.

Comme pour Ferguson, la première inquiétude de José Mourinho a donc été de renforcer son secteur défensif, et un an après avoir recruté Eric Bailly (déjà la première recrue de l'été de MU, ndlr), l'entraîneur portugais a mis l'accent sur l'importance d'aller chercher Lindelof, solide international suédois de 22 ans.

Victor Lindelof Sweden 2017

Le probable futur mancunien présente l'avantage d'être dur sur l'homme et d'avoir une bonne relance. Autant de qualités qui portent à croire qu'il peut se faire une solide réputation en Premier League. Cela tombe bien, Manchester United a besoin d'un défenseur pour épauler Bailly dès la saison prochaine.

L'Ivoirien, apparu 25 fois en Premier League, a donné satisfaction, mais à côté de lui Chris Smalling n'a pas réussi à confirmer sa belle forme de 2015, réalisant une saison décevante alors qu'une chance lui était donnée de se montrer pour s'installer définitivement comme titulaire en club, mais également en sélection.

Marcos Rojo a pu se montrer après un exercice décevant l'an passé, mais le défenseur argentin s'est gravement blessé en avril dernier et va devoir rester encore quelques temps à l'infirmerie. Quant à Phil Jones, souvent blessé, Axel Tuanzebe et Daley Blind, ils ne partent pas titulaires dans l'esprit de Mourinho.

Jose Mourinho Manchester United Europa League finalPS Lindelof

Mourinho est un entraîneur qui aime fermer le jeu quand le besoin s'en fait sentir et c'est en partie à cause des lacunes défensives de son équipe qu'il n'est pas parvenu à mettre ça en place avec un total succès la saison dernière. En demi-finale de la Ligue Europa, le Celta Vigo a d'ailleurs bien failli en profiter.

Avec Lindelof, Manchester United pourrait avoir trouvé le défenseur idéal. Il a certes déjà fait des erreurs, mais combien de jeunes de 22 ans ont été irréprochables ? Il n'y a qu'à regarder la saison de Bailly pour se rendre compte qu'on peut être un roc exceptionnel tout en commettant des erreurs occasionnelles.

Parmi les plus populaires, évidemment, celle qui l'a privé de la finale de la Ligue Europa (suspension). Mais dans l'ensemble, sa première saison a été une réussite. Et cela pourrait être de même pour Lindelof qui a impressionné pendant cinq saisons à Benfica où il s'est imposé comme l'un des cadres de l'équipe.

L'article continue ci-dessous

Lindelof et Bailly ont ce qu'il faut pour devenir un duo de centraux digne de Manchester United. Les deux joueurs n'auront que 23 ans à l'entame de la saison et même si Mourinho n'a pas une réelle réputation de formateur parmi les grands entraîneurs d'Europe, il semble prêt à faire confiance à sa doublette.

Avec une défense solide et durable, le milieu de terrain pourrait en profiter directement en ayant plus de liberté sur le plan offensif. Évidemment , ce n'est pas avec une seule signature que Manchester United redeviendra le leader européen, mais cela prouve que le club a la volonté de revenir sur le devant de la scène.

Maintenant, si MU a l'opportunité de continuer dans cette voie, avec des recrues similaires, cela commencerait à ressembler à quelque chose. Au point d'imaginer le club mancunien remporter son premier titre de champion d'Angleterre depuis le départ de Ferguson ? Vu ce qu'a réalisé Leicester en 2016, tout est possible.

Fermer