OM - Valère Germain est heureux pour son coéquipier Steve Mandanda

Commentaires()
Jean Catuffe/Getty
L'attaquant de l'Olympique de Marseille est revenu sur le retour en forme de son coéquipier, auteur d'un début de saison particulièrement réussi.

Huitième de Ligue 1, l'Olympique de Marseille connaît un début de saison encourageant. Malgré un effectif limité, des blessures de joueurs importants et des joueurs suspendus, l'OM reste dans la course pour le podium et a montré de belles choses. Mais quand les Phocéens sont plus en difficulté, ils s'en remettent à un grand Steve Mandanda de retour à son meilleur niveau depuis le début de saison. Le gardien de l'OM fait son retour en équipe de France et va en profiter pour jouer en l'absence d'Hugo Lloris.

"Ceux qui sont proches de lui ont toujours cru en lui"

Un retour à la lumière qui ne saurait passer inaperçu dans les travées de la Commanderie, à l'image de Valère Germain, heureux pour son coéquipier. "On n'a jamais douté de Steve. Ceux qui sont proches de lui ont toujours cru en lui. L'année dernière a été compliquée pour lui, mais elle a été compliquée pour tout Marseille. Il revient sur un très bon début de saison. Ça reste un des grands gardiens français et du championnat de France", a d'abord confié l'attaquant. 

"Il a été revanchard par rapport à certaines critiques. Il a un ego aussi. Il me l'a dit aussi, que ça lui faisait plaisir de revenir (en équipe de France), par rapport à ça", a ensuite ajouté Valère Germain, auteur de 2 buts en Ligue 1 cette saison et jouissant d'un temps de jeu plus conséquent que la saison dernière. 

Plus tôt ce mercredi, c'est le président Jacques-Henri Eyraud qui y était allé de ses compliments à l'encontre de son portier. "Quelle belle histoire. Quand on voit la façon dont il a été traité ici ou là, parce qu'il a connu, comme tous les joueurs, des hauts et des bas. Ce n'est pas une revanche pour lui, je crois, il n'a jamais utilisé ce mot-là, mais je suis particulièrement heureux de voir à quel point il est au plus haut niveau aujourd'hui", a déclaré le président en conférence de presse. 

Fermer