OM, Rudi Garcia : "On ne fera pas 77 points chaque année"

Commentaires()
Getty Images
Rudi Garcia ne veut pas que son équipe se repose sur ses lauriers. L'entraîneur de l'OM s'est montré agacé concernant le dossier Mario Balotelli.

Quatrième de Ligue 1 avec 77 points la saison dernière, l'Olympique de Marseille veut faire mieu cette saison en franchissant un palier avec une présence sur le podium et un retour en Ligue des champions la saison prochaine. Vainqueur de Toulouse en ouverture de la Ligue 1, l'OM doit continuer sur sa lancée dès ce dimanche face à Nîmes. En conférence de presse, Rudi Garcia a appelé ses joueurs à ne pas se reposer sur leurs lauriers acquis la saison dernière.

"On ne fait pas 77 points chaque année. Moi, j'ai été champion avec moins de points (Lille, 76, en 2011). L'OM, la dernière fois qu'il a été champion, l'a été avec un point de plus. Nous, on finit quatrièmes, c'est assez incroyable, c'est une saison exceptionnelle que l'on a vécue. Exceptionnelle, cela veut dire qu'elle ne peut se répéter chaque année. Avec 77 points, on sera sur le podium en mai prochain, au minimum. Mais ce sera dur, il ne faut pas s'endormir sur nos lauriers".

"L'''avantage'', c'est que nous n'avions rien gagné. Finaliste de la Coupe d'Europe, ce sera très dur aussi à reproduire. J'ai le même discours que la saison dernière, on a beaucoup d'ambitions, on jouera les quatre compétitions à fond. Espérons qu'on soit épargné par les blessures, qu'on ait un groupe plus étoffé et de meilleure qualité que la saison dernière. Il y a encore quelques jours pour le faire", a indiqué Rudi Garcia, des propos relayés par L'Equipe.

Garcia botte en touche pour Balotelli

2018-08-11 Marseille

L'article continue ci-dessous

L'entraîneur de l'OM a hâte de jouer Nîmes : "Ils n'ont pas été en L1 depuis 1993, vingt-cinq ans, c'est long. Ils ont mérité d'être en L1, je suis ravi que le Nîmes Olympique y soit, c'est une terre de foot, un stade avec du monde, de l'ambiance. Quand on est joueur ou entraîneur pro, c'est important de vivre ça. Après, on veut revenir avec trois points du stade des Costières, c'est ce qui nous anime, on veut enchaîner après avoir gagné le premier match de Championnat, enclenché une série, qui va nous amener à rester dans le haut du tableau. On est aujourd'hui en tête du Championnat, on va tout faire pour y rester".

Rudi Garcia a fait le point sur le retour de ses mondialistes : "On peut espérer en voir, dimanche soir. Je ne sais pas combien encore. On a besoin de les laisser souffler parce qu'ils sont fatigués, déjà. On a fait une grosse semaine, c'est logique, on est en fin de préparation. Pour les mondialistes, il y a encore plus de travail depuis qu'ils sont revenus. On verra demain (samedi), veille de match, s'ils sont en capacité de débuter. Le poste de Steve (Mandanda) est un peu différent, mais les trois autres (Duje Caleta-Car, Adil Rami, Florian Thauvin), je ne sais pas s'ils ont 90 minutes dans les jambes, ils peuvent ou débuter et sortir, ou ne pas débuter... ça dépend du poste". 

Enfin, il est apparu agacé au moment d'aborder la piste Mario Balotelli : "Pourquoi lui plutôt qu'un autre ? Pourquoi cette question ? Vous en parlez, nous pas spécialement à l'intérieur du club. La priorité, ce n'est pas un avant-centre. Je suis ravi, et de Valère Germain et de Kostas Mitroglou. Valère a super bien débuté. Kostas a fait une très bonne préparation alors qu'il est arrivé l'été dernier le 31 août avec une blessure musculaire. Sur la saison dernière, il a le meilleur ratio européen buts marqués / temps passé sur le terrain, ou presque. Je suis satisfait avec ces deux-là, il n'y a pas de raison d'aller en chercher d'autres, pas de débat particulier".

Fermer