OM, Rudi Garcia évasif sur le mercato et le cas Mario Balotelli : "Vous savez très bien les postes sur lesquels on travaille"

Commentaires()
Getty
L'entraîneur de l'Olympique de Marseille a préféré rester mystérieux sur le mercato hivernal et sur la possibilité de voir Mario Balotelli arriver.

L'Olympique de Marseille est toujours à la recherche de son grand attaquant et le dossier Mario Balotelli est reparti de plus belle avec le coup d'envoi du mercato hivernal. Selon la presse française et italienne, l'attaquant de Nice serait très proche de rejoindre la Canebière. Avant le match de Coupe de France face à Andrézieux, Rudi Garcia n'a pas levé le voile sur cette possibilité préférant une nouvelle fois botter en touche sur la nécessité d'un nouvel attaquant.

"Mario Balotelli ? Aucune nouveauté là-dessus. S'il y en a, Andoni vous informera probablement. Mais je dois me concentrer sur le groupe à disposition. L'idéal, du point de vue du coach, c'est que s'il y a des arrivées, elles aient lieu le plus vite possible. Vous savez très bien les postes sur lesquels on travaille, donc je ne dirai rien de neuf sur le mercato. Pour le moment aucune info à donner à court terme...", a commenté Rudi Garcia.

L'article continue ci-dessous

"Le break a fait du bien"

"Urgent de recruter un attaquant ? La saison dernière, si on enlevait les stats de Flo Thauvin, on n'aurait pas été aussi performant. Mais le rôle du staff, c'est d'aider nos attaquants à marquer des buts, à reprendre confiance. Valère a déjà montré qu'il pouvait enchainer les buts après des périodes de disette. Et pour Kostas, il faut insister... On verra s'il y a des possibilités cet hiver", a ajouté l'entraîneur de l'OM.

Rudi Garcia a fait le bilan de la première partie de saison : "Tout le monde n'a pas été régulier. Individuellement il faut être plus constant, comme je le disais, pour aider l'équipe. On ne va pas refaire les matchs passés, il faut regarder devant. Avec Andoni et Jacques-Henri, on échange tous les jours ou presque, qu'on gagne ou pas, on est dans le partage. On s'est laissés un peu tranquille pendant les quatre-cinq jours de break, mais on s'est tout de même tenu au courant des choses importantes".

"La semaine de coupure fait du bien à tout le monde, même si on aura peut-être un Boxing Day un jour en France. Ca permet aussi de revenir plus frais physiquement et psychologiquement. Mais on préfère regarder devant, on a très envie de remonter au classement en championnat, et on espère y parvenir avec les deux matchs de retard. On a un gros mois de janvier à assumer. On veut démarrer de la bonne manière en coupe", a conclu le Français.

Fermer