OM-PSG (2-2) - Rabiot au niveau, Mbappé impuissant, Cavani en sauveur : les notes parisiennes

Commentaires()
Avec ses individualités globalement défaillantes, le PSG a sauvé les meubles en fin de rencontre grâce à Cavani. Aucun Parisien n'a vraiment brillé.

Dans la fureur du Vélodrome, les Parisiens ont livré un match moyen qu'ils ont cru perdre jusqu'à un éclair de Cavani sur coup franc. Sans imagination au milieu, avec un Neymar exclu et un Mbappé défaillant, le PSG a concédé un nouveau match nul.

Les notes des Marseillais

Alphonse Aréola : 5

Peu de travail pour le portier parisien qui a peut-être un peu tardé à se coucher sur la frappe de Luiz Gustavo. Sur le second but marseillais, il ne peut rien en revanche. En fin de rencontre, il réalise une parade décisive sur un tir de Bouna Sarr.

Thomas Meunier : 5

Il a permis à son équipe de trouver des solutions dans la largeur et a bien combiné avec les milieux. De la disponibilité et des courses même s'il n'a pas vraiment brillé dans le dernier geste.

Thiago Silva : 5

La moyenne pour le capitaine qui a bien relancé. Il n'a pas eu beaucoup à défendre et a compensé les montées de Kurzawa pour exposer son équipe au minimum.

Marquinhos : 5

Il a donné de l'air en début de rencontre grâce à la qualité de son jeu long. Il a bien pris Mitroglou qui n'a quasiment jamais pu jouer face à lui et a etouffé les mouvements d'Ocampos.

Layvin Kurzawa : 3

Il a débuté son match par un gros raté devant les buts de Mandanda (7e). Le latéral parisien a été décevant dans son apport offensif, trop imprécis dans ses prises de balles et ses centres pour faire preuve d'un réel apport.

Adrien Rabiot Marseille PSG Ligue 1 22102017

Thiago Motta : 4

Un peu dépassé par le rythme du début de rencontre, il a apporté le calme nécessaire dans l'entrejeu pour que son équipe reprenne la maîtrise mais n'a pas fait preuve de créativité avec le ballon.

Marco Verratti : 3

Il est coupable d'une largesse défensive qui permet à Luiz Gustavo d'armer sa frappe et d'ouvrir le score. Il est également impliqué pour un marquage trop vite lâché sur le but de Thauvin. Il s'est parfois montré intéressant dans l'orientation du jeu mais est toujours attendu un cran plus haut pour avoir une réelle influence.

Adrien Rabiot : 6

Le patron du milieu parisien. Ses projections ont permis à son équipe de jouer haut rapidement malgré la pression adverse. C'est lui qui fait la loi dans la surface marseillaise avant de délivrer une passe décisive à Neymar. Son travail à la récupération a également été précieux. Il perd son duel avec N'Jie sur l'action qui conduit au but de Thauvin.

Neymar : 5

Il n'a pas été tout le temps en réussite, mais son volume de jeu a fini par faire la différence. S'il a fait l'objet d'un marquage serré, le Brésilien a pris les choses en main après l'ouverture du score adverse et a lui-même lancé l'action qui a conduit a son égalisation. Souvent mis en échec dans ses perçées balle au pied, il prend un deuxième carton jaune stupide qui l'a empêché de finir la rencontre.

Kylian Mbappé : 3

Il aurait dû bénéficier d'un penalty après une main de Jordan Amavi, ce qui aurait à peu près constitué sa seule réussite de la rencontre. L'attaquant parisien a trop souvent choisi l'option individuelle mais a eu énormément de déchet dans ses dribbles pour faire la différence.

L'article continue ci-dessous

Edinson Cavani : 5

Une frappe pas assez enroulée en début de rencontre (13e) puis un énorme raté devant le but de Mandanda suite à un centre de Kurzawa (18e). Plus grand chose jusqu'aux arrêts de jeu où son coup franc magnifique sauve son équipe de la noyade.

Julien Quelen, à Marseille. 

Prochain article:
Dortmund - Paco Alcacer : "Mon faible temps de jeu à Barcelone ? Il faut demander à Ernesto Valverde"
Prochain article:
OM : Zubizarreta, bientôt prolongé, prend la défense de Caleta-Car et Radonjic
Prochain article:
Ligue des champions - Thierry Henry privé de Radamel Falcao pour le déplacement de Monaco à Bruges
Prochain article:
Inter Milan - Mauro Icardi à propos d'un intérêt du Real Madrid : "Quand les offres arriveront nous les évaluerons mais je suis heureux ici"
Prochain article:
Livre - 15 années de Ligue des champions racontées par Opta : l'élite européenne en stastistiques
Fermer