Olympique de Marseille, Valère Germain : "Apporter mes qualités de joueur mais aussi d’homme"

VALERE GERMAIN | Monaco
Getty
L'attaquant, première recrue de cet été de l'OM, a livré ses impressions sur son arrivée. Il est déterminé à jouer le même rôle collectif qu'à Monaco.

La première recrue de l'intersaison a été présentée en conférence de presse par le président olympien Eyraud. Ce dernier a tenu à rappeler la belle saison de l'attaquant à Monaco, avec ses dix buts et trois passes décisives en championnat en 27 titularisations. "Germain arrive à l’OM pour ce qu’il est devenu. Il n’y a pas de joueur marketing à l’OM. Il n’est pas là car il est le fils de Bruno. Ses qualités ? Au-delà du très bon footballeur, elles sont aussi humaines avec son état d’esprit, il connait le football de haut niveau. Il a été capitaine de Monaco à 23 ans et a connu des moments difficiles là-bas."

Alexandre Mendy débarque à Bordeaux

Interrogé sur ce transfert annoncé depuis plusieurs semaines dans la presse, Germain n'a pas vraiemnt hésité au moment de signer son contrat. "Étant né à Marseille, j’ai été un grand supporter de l’OM, ça s’est un peu atténué quand j’ai signé à Monaco car il y avait de la concurrence. Quand j’ai vu qu’il y avait un grand intérêt de l’OM j’ai su en discutant avec mon entourage que c’était le bon moment. J’ai quelques attaches et quelques amis ici, je resterai comme j’étais à Monaco, avec une vie tranquille en mettant toute la pression mise à l’extérieur."

Sur son apport sportif, le buteur de 27 ans, passé par Nice en 2015-2016, a envie de jouer l'Europe. "Je veux apporter mes qualités de joueur mais aussi d’homme. Ce sera une longue saison, j’ai aussi une expérience européenne et j’ai envie de faire un bon parcours en Europa League. Il y a eu un bon feeling avec Rudi Garcia."

Il peut jouer aussi seul en pointe.

Interrogé sur son utilisation dans le secteur offensif, Valère Germain sait qu'il a plus souvent évolué avec un autre attaquant à ses côtés. Cependant il pense aussi pouvoir évoluer seul en pointe, même si ça a été plus rare dans sa carrière. "J’ai été plus utilisé dans un système à deux attaquants mais je suis capable de jouer seul en pointe. Je peux très bien utiliser ce rôle de neuf sans un coéquipier en attaque avec moi, comme il y a deux ans quand Hatem (Ben Arfa) tournait autour de moi ou à Monaco quand Falcao s’était blessé en début de saison."

Germain a aussi indiqué que c'était la bonne année, pour lui, de quitter le Rocher où il a été formé. "Avant je n’avais pas forcément mon histoire avec Monaco. Là je pars avec un titre. Avant le club n’était pas aussi structuré qu’aujourd’hui. toutes les conditions étaient réunies pour que je signe et ce fut très rapide."

Fermer