OL, Genésio : "On a plus favorisé l’antijeu que le jeu"

Commentaires()
L’entraineur lyonnais estime que les arbitres ne protègent pas assez les joueurs techniques du championnat, et en particulier Nabil Fekir.

Malgré l’avantage du terrain, l’OL n’a pu faire mieux qu’un match nul dimanche face au réléguable Angers. Un faux-pas que Bruno Genésio, le coach rhodanien, n’a pas vu venir. Toutefois, après la rencontre, plutôt que de mettre en avant les manques de son équipe, il a préféré évoquer le traitement spécial qui a été réservé à son meilleur joueur, Nabil Fekir.

Le SCO d'Angers freine l'OL

« Le positif c’est la très bonne deuxième mi-temps, où on a 75% de possession de balle et 16 ou 17 frappes. Mais je sais aussi que Nabil a subi plus de fautes que tout autre joueur dans ce championnat depuis dix ans. J’aimerai qu’on se penche là-dessus. Pour plus favoriser le jeu que l’antijeu, car ce soir ça a été le contraire », a-t-il déploré. Des propos qui ont vite trouvé écho chez son président Jean-Michel Aulas, qui a demandé à « protéger les créateurs ».

Concernant l’opération comptable, Genésio a regretté les deux points abandonnés. Pour lui, c’est un léger coup d’arrêt dans le tableau de marche que lui et ses hommes se sont fixés. « C'est la déception qui prédomine car nous avions l'opportunité d'être seul 2e et avancer en termes de points, ce qui est le plus important pour nos objectifs de fin de saison », a-t-il ajouté.  

 

Prochain article:
Barça-Levante 3-0, avec un Dembelé de gala, le Barça renverse Levante
Prochain article:
Les regrets de Cassano : "J'aurais pu avoir le niveau de Messi"
Prochain article:
RUMEUR, le Barça vise Carlos Vela cet hiver
Prochain article:
Le Mondial 2022 avec 48 équipes ?
Prochain article:
Manchester United, Pogba : "Les choses sont plus faciles pour tout le monde"
Fermer