OL, Genésio : "Accepter la sanction et trouver la motivation"

Commentaires()
Getty
Bruno Genésio a admis que jouer un match européen à huis clos n'est pas l'idéal. Mais il espère que ses joueurs vont surmonter cette contrainte.

Deux semaines après son succès de prestige face à Manchester City, l'Olympique Lyonnais dispute un deuxième match de Ligue des Champions. Mardi soir, les Gones accueillent le Shakhtar Donetsk. La rencontre se déroulera bien au Groupama Stadium, mais les joueurs rhodaniens ne bénéficieront pas du principal avantage dont jouit toute équipe qui reçoit, à savoir le public. Le match étant prévu à huis clos conformément aux sanctions prononcées à l'encontre du club par l'UEFA.

Ce lundi, Bruno Genésio s'est présenté en conférence de presse pour évoquer ce rendez-vous. Le coach lyonnais n'a pas manqué de déplorer le contexte spécial de cette empoignade. Cependant, en même temps, il a refusé de trop se lamenter. "On sait que le public est très important dans ce genre de match, a-t-il confié. On a eu des ambiances européennes assez extraordinaires qui ont parfois décuplé nos forces. C'est regrettable pour tout le monde mais il faut aussi accepter la sanction et trouver la motivation. Que cela facilite la tâche du Chakhtior, je n'en suis pas sûr".

"Faire les efforts ensemble"

Après sa belle victoire en Angleterre, Lyon est attendu pour confirmer face à l'un de ses principaux rivaux pour la qualification. Genésio en convient, et n'attend rien d'autre de ses hommes que la conquête des trois points. "(City) C'était un exploit, et il faut tout de suite passer à autre chose. Il faut faire fructifier la victoire à City. Ce sera ardu, parce que, encore une fois, Donetsk est une très bonne équipe de football. Il faudra faire les efforts ensemble quand on n'aura pas le ballon et faire le même genre de match que celui que l'on a réussi en Angleterre", a indiqué le coach lyonnais.

Le Shakhtar est une formation qui est habitué aux joutes européennes. Ce n'est pas vraiment le cas du groupe actuel de l'OL, et ses nombreux jeunes. Toutefois, pour son entraineur, ce n'est absolument pas un problème : "il y avait encore plus d'écart à Manchester City. Bien sûr que l'expérience est importante dans ce genre de matches mais je pense qu'on est capables de hausser notre niveau dans tous les domaines pour compenser ce manque d'expérience par rapport au Shakhtar". Tout en s'attelant à chasser tout complexe, Genesio précise qu'il y a un respect envers l'adversaire : "nous avons reçu beaucoup de louanges après le match de City, mais je peux vous dire, pour avoir bien observé le Shakhtar, que c'est une équipe de haut niveau".

Fermer