OL, Garcia : "L'équipe qui a mis le plus de coeur a gagné"

Rudi Garcia
Getty Images
L'entraîneur de Lyon savoure la très large victoire lors du derby face à l'AS Saint-Etienne ce dimanche soir (5-0).

L'Olympique Lyonnais n'a pas laissé la moindre miette à son ennemi stéphanois ce dimanche soir lors du derby à Geoffroy Guichard. Face à une équipe de l'ASSE amoindrie, Lyon n'y est pas allé de main morte en écrasant son rival historique. Les Gones se sont imposés par cinq buts d'écart grâce à des réalisations de Tino Kadewere et Marcelo, tous les deux auteurs d'un doublé, ainsi qu'un but de Memphis Depay. Alors forcément, après la rencontre, en conférence de presse, Rudi Garcia était heureux.

ASSE - OL (0-5), l'OL survole le derby

"On a été très bons dans le pressing haut, l’ambition de développer Saint-Etienne de développer du jeu. On a été constants tout au long du match. On y a mis la manière. C’est important de marquer sur coup de pied arrêté, on a travaillé ça et ça a été payant. On a eu un départ du centre d’entraînement incroyable ce matin grâce aux supporters. C’est peut-être le match le plus complet, certainement. On aurait pu marquer plus dans le jeu", a expliqué Rudi Garcia, en fin de contrat l'été prochain.

"Mais 5-0 à l’extérieur dans un derby, ça n’arrive pas tous les jours. C’est historique. On était en retard dans les stats, je l'avait dit aux joueurs. On repasse devant, c’était important. Succès à relativiser vu les cas positifs des Verts ? Aucunement. Je continue de penser qu’il n’y a pas de classement ou d’équipe alignée qui compte dans un derby. On a été très bons tactiquement et techniquement. Ce travail a payé. L’équipe qui en voulait le plus et qui avait le plus de cœur a gagné. C’est ça qui compte dans un derby, pas les compos d’équipes. J’ai gagné mes 3 derbies avec l’OL. On ne voulait pas laisser partir Paris et Lille. Je n’oublie pas qu’on est que troisièmes et que Monaco revient. C’était très important de gagner", a ajouté l'entraîneur des Gones.

"Presque une soirée parfaite"

Marcelo Lyon Saint-Etienne Ligue 1 24012021

Rudi Garcia a encensé Tino Kadewere et Marcelo : "On a beaucoup fait courir Saint-Etienne et quand on court tout le temps, ça devient compliqué. C’est toujours un derby. On aurait pu prendre un but dans les premières secondes, on aurait aussi pu marquer plus vite. Quand le score est relativement large, on pourrait penser qu’il n’y pas eu tous les paramètres du derby mais ils étaient bien là. Pourquoi des remplacements tardifs ? Je n'étais pas content des entrants lors du dernier match, c'était un message au groupe".

L'article continue ci-dessous

"Kadewere ? Très content pour lui, c'est reparti pour nos attaquants. Le classement ? Ce n'est pas un message envoyé au PSG ou à Lille. On a perdu la première place mais on reste à deux points, on est sur le podium et il faut écarter le quatrième. Marcelo ? Il est en discussion pour prolonger. Je pense que c'est un élément très important de notre équipe, il est en pleine force de l'âge. On peut jouer longtemps en défense centrale, comme Hilton", a ajouté le technicien français.

OL - Le message sympa de Benzema pour Kadewere

Au micro de Téléfoot, Rudi Garcia était déjà apparu très heureux : "On est content, c’est presque une soirée parfaite. Il n’y a pas de classement qui vaut dans le derby, pas de forces en présence. Il y a juste à avoir du cœur, à gagner. Si on peut le faire avec du contenu, la manière, c’est mieux. On a surtout gagné tactiquement. On s’est bien adapté au losange stéphanois, en les faisant courir sur les côtés. On a aussi été très efficace sur les coups de pied arrêtés. On a beaucoup travaillé ça".

"J’ai dit aux gars que j’espère qu’ils n’ont pas tout mis ce soir. On a replacé Marcelo dans une zone différente, on a travaillé avec les tireurs Memphis et Léo. On a été opportuniste aussi avec Tino sur le corner. On ne savait pas quelle équipe pouvait aligner Sainté, même si ça a été un feuilleton toute la semaine. C’est une équipe qui met beaucoup de densité côté ballon. On avait prévu d’accélérer sur les côtés pour gagner les espaces laissés", a conclu l'entraîneur de l'OL.

Fermer