OL, Ferland Mendy : "Je rêve de jouer contre le FC Barcelone, pas spécialement de jouer pour eux"

Commentaires()
Getty
Le latéral français a avoué "rêver" de jouer contre le Barça mais en revanche il ne rêve pas de les rejoindre dans l'immédiat.

L'Olympique Lyonnais affrontera le FC Barcelone en huitièmes de finale de Ligue des champions. Si les observateurs sont forcément pessimistes, les joueurs sont pour leur part contents de jouer une telle équipe et d'avoir la chance de jouer une si grande rencontre. Dans un entretien accordé à L'Equipe, Ferland Mendy s'est confié sur le FC Barcelone, un club qu'il a envie d'affronter, mais pas forcément de rejoindre.

"J'étais content, j'ai toujours rêvé de jouer contre le FC Barcelone, de me frotter à de grandes équipes comme ça. Mon "rêve" va se réaliser. Je rêve de jouer dans une équipe comme ça ? Non, pas spécialement, je suis quelqu’un qui prend match après match, année après année. Ce qui se passera plus tard, ça se passera plus tard. Pour l’instant, je suis là. Ma progression ? Il faut que je marque. Je suis souvent dans la surface adverse, je me crée des occasions et il faut que je marque beaucoup de buts", a analysé l'international français.

"Être international c'est grand"

Ferland Mendy

L'article continue ci-dessous

Le latéral a évoqué son style de jeu et son amour pour les dribbles : "Depuis tout petit j'ai toujours été un peu nonchalant et j'aime bien oser. C'est ce qui fait mon jeu aussi. Autant tenter des choses. Voilà, ça me réussit, peut-être que des fois, ça ne me réussira pas. (...) On m'a déjà dit auparavant, même au Havre, en Ligue 2, d'éviter trop de prise de risque. Je dribblais en défense et on m'avait dit que j'allais le payer cash. Pour l'instant, je ne l'ai pas encore payé cash, donc je continue. Et si un jour ça ne marche pas, j'en paierai les conséquences".

Désormais international, il reconnaît être passé dans une autre dimension : "Cela a changé des choses autour de moi, je n'ai plus le même "statut". Être international c'est grand. Quand tu reviens au club, on attend plus de toi. En dehors du foot, tu es plus reconnu par les supporters, tu fais plus de photos. Je me suis dit que j'avais connu beaucoup d'épreuves dans ma vie, que j'avais continué à bosser, que je n'avais pas lâché. Après je ne sais pas si c'est mérité ou pas, en tout cas, j'ai tout donné pour le mériter".

Ferland Mendy est revenu sur son départ du PSG et ses problèmes de santé : "J'avais de l'arthrite à la hanche et je suis parti du club. C'est moi qui suis parti du PSG. Après ma blessure, on me disait que le foot de haut niveau, c'était fini, je devais me faire à cette idée. J'ai persisté, je me suis dit que c'était possible. J'ai joué avec des douleurs pendant deux ans, je n'ai pas lâché et, finalement, c'est passé. J'ai continué ma route. À chaque fois qu'on entend ça, on est choqué. Devenir pro avec une arthrite à la hanche à 14-15 ans, c'est presque impossible. On me dit que je reviens de loin. Je préfère ne pas m'éterniser sur ça, je n'aime pas trop en parler".

Fermer