OL, Fekir : "Rien d'interdit dans ma célébration"

Commentaires()
Gettyimages
Au lendemain du derby dont il a été le principal acteur, Nabil Fekir a réitéré le fait qu'il ne regrettait pas du tout sa célébration.

Habitué à faire parler de lui à travers ce qu'il réalise avec ses pieds, Nabil Fekir l'a un peu fait cette fois avec les mains. Dimanche, à l'occasion du derby contre le rival stéphanois, il s'est fait remarquer à travers sa célébration provocatrice à la suite du dernier but. Une initiative qui a été suivie d'un envahissement du terrain de la part des supporters stéphanois.

Rocheteau : "Le geste de Fekir manque d'intelligence"

L'article continue ci-dessous

Depuis qu'il a fait ce geste, le milieu lyonnais voit les commentaires se multiplier. Si certains n'y ont vu aucun mal, d'autres l'ont regretté et une partie d'observateurs l'a même condamné. Enfin, la Ligue de Football ne s'est pas encore prononcée, puisqu'une instruction a été ouverte pour déterminer si le joueur a eu tort de célébrer comme il l'a fait.

Fekir n'est pas resté insensible à tout ce qui s'est dit. Et, dans une interview accordée à L'Equipe (à paraitre demain), il est revenu sur cet évènement. Sa posture globale n'a pas changé par rapport à celle qu'il avait eu la veille, à savoir qu'il n'avait aucun regret mais que si c'était à refaire, il ne le referait pas. "J'ai vu et entendu tout ce qui a pu s'écrire et se dire. On en fait un peu une affaire d'État alors que la célébration, en elle-même, ce n'est pas grand-chose, a-t-il déclaré. Il n'y avait rien de prémédité dans ce geste. Sur le coup, j'ai décidé de célébrer mon doublé de cette façon. Après, il y a eu des conséquences et c'est regrettable (…) Après, c'est vrai que si j'avais su tout ce que cela a engendré, même si je ne pouvais l'imaginer, je ne l'aurais pas fait. Mais le geste en soi, je ne le regrette pas".

Le 115e derby de Rhône restera donc mémorable pour cette polémique. Naturellement Fekir trouve cela très dommage. "Mais c'est malheureux de voir des supporters avoir ce comportement. Il n'y avait rien d'interdit dans ma célébration. Du moins, elle vaut un avertissement que l'arbitre m'a mis. Ça aurait dû s'arrêter là (…) De notre côté comme du leur. Comme à chaque derby, j'ai ressenti des émotions particulières sur le terrain et cela a sûrement contribué à cette célébration. Il y aura toujours des avis et des gens qui seront contre moi par rapport à cet épisode. Aujourd'hui, je le redis encore une fois, c'est regrettable ce qui s'est passé mais je ne cherche pas à aller plus loin dans le débat", a-t-il conclu.

Prochain article:
Coupe du Roi - Après la défaite 2-0 du Barça, Séville va obliger Messi à sortir le bleu de chauffe au retour
Prochain article:
Mercato - Higuain, Balotelli, Piatek... La valse des attaquants a bien débuté
Prochain article:
Officialisé à Chelsea, Gonzalo Higuain se fait chambrer par les supporters de l'AC Milan avec ses biscuits Nutella
Prochain article:
VIDÉO - Buteur contre Barcelone, Ben Yedder rend hommage à Emiliano Sala
Prochain article:
Coupe de France - Oswald Tanchot (Le Havre) à Vitré : un come-back et des souvenirs plein la tête
Fermer