OL, Fekir : "Il n'y avait pas de méchanceté"

Commentaires()
Getty
Nabil Fekir a reconnu qu'il n'aurait peut-être pas dû célébrer son but face à l'ASSE de la manière dont il l'a fait.

Nabil Fekir a été l'homme du match du derby qui a opposé l'OL à l'ASSE. Et ce, à plus d'un titre. Sur le terrain, l'international français a été très en vue et s'est offert un joli doublé. Mais, il a aussi provoqué indirectement une interruption de la rencontre. Après sa deuxième réalisation, il est allé célébrer d'une façon railleuse les fans adverses en enlevant son maillot et en le brandissant à la manière d'un Messi.

Envahissement du terrain et interruption du match après une célébration provocatrice de Fekir

L'interruption de la partie a duré plus d'une demi-heure. Les différents acteurs s'en seraient bien passés de ce contre-temps et cette fin houleuse risque aussi de couter très cher au club forézien. En somme, rien de positif et qui a de quoi susciter des regrets chez Fekir.

Le milieu lyonnais, qui n'est pas revenu sur le terrain puisqu'il a été remplacé par Jordan Ferri, a eu la possibilité de s'exprimer sur le geste qu'il a fait. Il a admis qu'il n'aurait pas dû le faire mais a refusé de présenter des excuses. "C'est un geste qui ne leur a pas plu. J'ai célébré comme ça, il n'y a pas d'arrière-pensée, a-t-il déclaré au micro de Canal+. Il n'y a aucune méchanceté. Mais ce n'était peut-être pas un geste à faire. J'étais un peu énervé. Ca a mis du piment en prime. Mais, il n'y avait pas besoin de ça. Si je m'excuse ? Je ne regrette pas le geste. Messi ? Non, il n'y a pas de comparaison. Messi reste Messi".

Prochain article:
Le message audio glaçant d'Emiliano Sala dans l'avion
Prochain article:
Le Barça prépare une offre stratosphérique pour De Jong
Prochain article:
Arsenal, Laurent Koscielny soutient Hector Bellerin : "Revient plus fort qu'avant"
Prochain article:
Coupe de France : L'AS Monaco tombe contre le FC Metz, Lille assure contre Sète
Prochain article:
Après une nouvelle défaite contre Metz, Thierry Henry n'entrevoit toujours pas le bout du tunnel
Fermer