OL, Bruno Genesio tape du poing sur la table : "Il y a toujours deux manières d’appréhender les choses"

Dernière mise à jour
Commentaires()
L'entraîneur de l'Olympique Lyonnais en conférence de presse est apparu agacé par les critiques des médias à l'encontre de son équipe.

Tenu en échec face à Hoffenheim en Ligue des champions en cours de semaine, l'Olympique Lyonnais doit inverser la dynamique ce samedi contre l'En Avant Guingamp. Les Gones sont fortement critiqués depuis plusieurs semaines. En conférence de presse, Bruno Genesio s'est montré remonté et offensif envers les journalistes qui stigmatisent les performances rhodaniennes.

"Ce que le président a voulu dire c’est que quand on est dans un contexte négatif, tout ce qui est véhiculé autour du groupe peut avoir un impact c’est ce qu’il a voulu dire je pense. Les joueurs sont avant tout des hommes, lorsque vous pointez le plus souvent ce qui ne fonctionne pas cela peut avoir un impact. Si vous dites à vos enfants ce qui ne fonctionne pas ce n’est pas le meilleur moyen de leur donner confiance. Il y a deux lectures de ce match, oui c’est vrai on s’est fait rattraper. Mais le système a été assimilé très vite par les joueurs, il y a eu du jeu, on a été présents dans les duels, on a eu des occasions", a indiqué Bruno Genesio. 

Genesio demande des explications

Houssem Aouar Pavel Kaderabek Lyon Hoffenheim UEFA Champions League 07112018

L'article continue ci-dessous

Le technicien français a fustigé le traitement des médias qui ne voient que le côté négatif des choses selon lui : "On peut aussi dire que tout va mal, mais on peut aussi dire qu’on est deuxième de notre poule en Ligue des champions et qu’on a notre destin entre nos mains, et qu’on est à quatre points du podium en Ligue 1. Il y a toujours deux manières d’appréhender les choses".

L'entraîneur de l'Olympique Lyonnais s'est insurgé sur les critiques à l'encontre de sa décision tactique contre Hoffenheim d'évoluer en 3-5-2 : "Je regarde beaucoup de matchs et certains grands entraîneurs ont utilisé plus de systèmes que moi. Alors pourquoi quand c’est moi on ne sait pas où on va ? Moi, la question que je me pose c’est quel est le système le plus approprié avec les joueurs que j’ai à disposition ?".

"Expliquez moi, quand se sont des entraîneurs étrangers qui changent de schéma c’est loué, mais quand c’est en France on a un traitement différent. Expliquez moi pourquoi ? On ne change pas de système parce qu’on ne sait pas où on va, c’est faux. Guardiola peut utiliser des schémas différents c’est exceptionnel, et pourquoi quand c’est moi au Rudi Garcia par exemple on ne sait pas ou on va ? Expliquez moi", a conclu Bruno Genesio.

Prochain article:
EDF - Pourquoi les Bleus sont-ils touchés par autant de blessures musculaires ?
Prochain article:
Dejan Lovren incendie Sergio Ramos : "Je l'ai tué, je suis heureux"
Prochain article:
Portugal - Sans faire de bruit, Bernardo Silva endosse son costume de leader
Prochain article:
L'Allemagne reléguée en Ligue des nations B après la victoire des Pays-Bas contre la France
Prochain article:
Pays-Bas - France 2-0 - Deschamps, Lloris et toutes les réactions en zone mixte
Fermer