OL, Bruno Genesio fait le point sur le mercato : "Nabil Fekir est heureux chez nous"

Commentaires()
Gettyimages
Bruno Genesio a évoqué le cas de Nabil Fekir devant les médias et les autres dossiers chauds du mercato estival.

La planète football retient son souffle alors que le marché des transferts ferme ses portes ce jeudi soir en Angleterre. Et du côté de Lyon, il y a forcément de l'inquiétude notamment autour de Nabil Fekir, courtisé Outre-Manche, mais aussi pour Marcelo ciblé par West-Ham et Tanguy Ndombele dont le profil est apprécié par plusieurs clubs. Bruno Genesio a profité de la rencontre entre l'OL et Chelsea lors de l'International Champions Cup pour clarifier quelques dossiers.

En conférence de presse, Bruno Genesio a évoqué le cas Nabil Fekir qu'il espère conserver malgré l'appel de l'Angleterre : "Lorsqu’on est en période de mercato, il peut toujours y avoir des mouvements on le sait. Le marché anglais va fermer d’ici 48 heures donc on sera un peu plus tranquille de ce côté-là. Mais comme le marché français est ouvert jusqu’à début septembre, on sait que tout peut se passer. Mais a priori ça devrait être plutôt calme".

Genesio a hâte d'avoir son nouveau défenseur central

Fekir

L'article continue ci-dessous

"Je n’ai pas parlé de ça (du mercato) avec lui. J’ai parlé de la Coupe du Monde, de ses vacances, de la reprise avec nous. Il était très heureux d’être là, affûté, motivé. On sait tous que Nabil avait émis un souhait après la fin de saison. Pour certaines raisons, ça ne s’est pas fait avec Liverpool. Maintenant, je pense qu’on verra dans les jours qui arrivent l’avenir de Nabil (...) Moi, je l’ai senti très heureux d’être chez nous. Très heureux, très motivé de revenir chez nous, de nous revoir, de revoir ses coéquipiers. On sait que Nabil est comme ça. C’est quelqu’un qui est naturel, simple. Il était heureux. Après, on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve", a ajouté l'entraîneur de l'OL.

Bruno Genesio  espère garder Marcelo : "Marcelo ? Oui, je pense qu’il va rester. Myziane était blessé. Mais moi je souhaite qu’il reste. Concernant les latéraux, je ferais par rapport à mes convictions, par rapport à ce je vois, ce que je juge le meilleur pour l’équipe comme je le fais pour tous les autres postes. Après, il est vrai que trois latéraux droits c’est trop. C’est un de trop, c’est sûr. Donc peut-être que d’ici la fin du mercato des solutions seront trouvées pour qu’on en conserve seulement deux".

Sur les traces de Ruben Dias et Yerry Mina, l'entraîneur de l'OL attend toujours sa recrue en défense centrale : "Notre recrue en défense centrale ? On l’attend (rires). On a exploré des pistes. On a observé des joueurs qui sont susceptibles de nous renforcer. Le recrutement, ça doit être des renforts. Maintenant, il y a plein de paramètres qui entrent en ligne de compte pour finaliser un transfert et pour l’instant on n’a pas réussi à le faire".

Fermer