OL - Blessure de Marcelo : une tuile, trois solutions pour le Barça

Commentaires()
Getty
Touché à la jambe gauche face au RCSA samedi (2-2), Marcelo est très incertain pour Barcelone. Bruno Genesio dispose de 3 solutions pour le remplacer.

Il n'est pas encore gravé dans le marbre que Marcelo ne participera pas au Huitième de finale retour de la Ligue des champions, mercredi prochain face au FC Barcelone. "Je ne sais pas, je passe les examens demain", murmurait le Brésilien, tête basse, au moment de son passage dans la zone mixte étriquée de Strasbourg. Un peu moins de deux heures avant, le défenseur central lyonnais avait quitté ses partenaires au bout de vingt minutes de jeu pour une blessure - sans doute musculaire - contractée à la cuisse gauche. "On fera le point demain", expliquait Bruno Genesio après la rencontre. Mais l'issue ne fait pas beaucoup de doute : Marcelo ne devrait pas pouvoir tenir son rang sur la pelouse du Camp Nou et son entraîneur, qui rappelait que l'absence potentielle de son joueur n'était pas encore "effective", énumérait déjà les possibilités de recours. À ce jour, il n'en existe que trois. 

Fernando Marçal, le plus probable

Bruno Genesio était bien embêté, samedi à la Meinau, au moment de remplacer Marcelo qui, avec Denayer, n'était guère que le seul défenseur central de métier parmi les 18 joueurs lyonnais présents sur la feuille de match. Sans Mapou Yanga Mbiwa, sur qui il ne compte pas, sans Jérémy Morel en phase de reprise ni Oumar Solet laissé à la disposition de la réserve, le technicien rhodanien a dû inventer une paire Denayer-Tete dont nous reparlerons (voir ci-après). Au même moment, Fernando Marçal, blessé face à Monaco il y a 15 jours, reprennait du service en National 2. Titulaire avec l'équipe réserve, le Brésilien est pressenti pour retrouver le groupe et postuler pour une place à Barcelone. S'il n'a jamais débuté une rencontre au poste de défenseur central dans un système à 4 derrière, l'ancien guingampais présente des garanties défensives qui devrait le placer en favori pour constituer la charnière centrale avec Jason Denayer. D'autant que les deux joueurs ont déjà évolué ensemble en cours de match dans cette animation et ont déjà des repères communs. 

Fernando Marçal

Kenny Tete, l'hypothèse surprise 

Au moment de la sortie de Marcelo face à Strasbourg, Bruno Genesio a bricolé une charnière dans l'urgence, replaçant Kenny Tete en charnière et Léo Dubois sur le côté droit. Associé à Denayer, l'international néerlandais a montré de belles choses à un poste où son profil n'est pas vraiment chose commune. "On a vu ue Kenny a bien tenu le poste, appréciait Genesio après la rencontre. Il été très bon dans le marquage et l'agressivité donc oui ça peut être une solution". S'il apparaît risqué de reconduire l'expérience dans un match du niveau de celui quj attend les Lyonnais au Camp Nou, Kenny Tete présente l'avantage d'évoluer à droite, ce qui placerait Jason Denayer sur l'axe gauche, là où se trouvent ses habitudes. Alors que les prochaines séances d'entraînement permettront d'y voir un peu plus clair, il est tout de même plus probable de le voir occuper le poste d'arrière droit que celui de défenseur central. 

Oumar Solet, le pari de la jeunesse

Il faut l'évoquer, car Bruno Genesio l'a fait après avoir évoqué les noms de Marçal et Tete pour palier l'éventuelle absence de Marcelo. "Il y a aussi Oumar Solet qui est un jeune joueur mais qui a plein de potentiel", rappelait ainsi l'entraîneur lyonnais qui ne donne pas vraiment le change. Même s'il a déjà effectué ses débuts avec l'équipe première et qu'il a montré de belles choses, les limites de sa jeunesse aperçues au plus haut niveau devraient pousser Genesio a un peu plus de prudence. L'ancien joueur de Laval devrait néanmoins figurer sur la feuille de match en cas de besoin. 

Fermer