OL - Aulas revient sur la mauvaise gestion du cas Génésio

Commentaires()
Getty
Alors que l'OL se déplace sur la pelouse du Vélodrome ce dimanche soir, le président lyonnais est revenu sur sa gestion du cas Bruno Génésio.

Le 2 avril dernier, le scénario catastrophe de l'élimination face au Stade Rennais en demi-finale de la Coupe de France avait considérablement changé la donne. Ainsi, alors que Jean-Michel Aulas devait annoncer la prolongation de Bruno Génésio au poste d'entraîneur, cette dernière avait finalement été remise en cause. "La prolongation n'est pas écartée mais elle tiendra encore plus compte des résultats. Le scénario est fondamentalement différent de ce qui avait été prévu et j'en suis désolé", avait déclaré le président lyonnais. Un revirement de situation qui n'avait pas manqué d'alimenter les polémiques pendant de nombreuses semaines. 

"On a été très transparent, peut-être trop"

Ce dimanche, alors que l'OL s'apprête à se déplacer sur la pelouse du Stade Vélodrome pour affronter l'Olympique de Marseille avec la possibilité de prendre quatre points d'avance sur l'AS Saint-Etienne et ainsi d'assurer un peu plus sa place sur le podium, le président est revenu sur cette fameuse conférence. 

Jean-Michel Aulas

En effet, dans des propos accordés au Journal Du Dimanche, Jean-Michel Aulas y est même allé de son mea culpa. "Il y a sûrement quelque chose que j’ai mal fait car ce n’est pas bien passé, mais je ne sais pas encore quoi. On a été très transparent, peut-être trop, mais c’est ma manière de faire. Avec Bruno, on s’était mis d’accord pour annoncer que si on ne se qualifiait pas pour la finale de la Coupe de France, ça paraissait difficile de rester. Si on gagnait, on l’annonçait, mais c’était soumis à une place sur le podium", a concédé le président rhôdanien, qui aurait certainement pu s'éviter une véritable crise interne sans cette communication maladroite. 

Fermer