OGC Nice - Patrick Vieira est inquiet pour son poste suite au potentiel rachat

Commentaires()
Getty
Alors que l'OGC Nice pourrait être racheté cet été, l'entraîneur du club craint d'en faire les frais, et ce après une première saison prometteuse.

Selon son résultat ce vendredi soir (21h05) lors d'une 38ème et dernière journée de Ligue 1 à disputer face à l'ennemi de l'AS Monaco, l'OGC Nice clôturera son exercice entre la septième et la neuvième position au classement. Surtout, les Aiglons termineront une saison sous le signe de la reconstruction, alors que l'été dernier avait été marqué par plusieurs départs importants, et notamment celui du très apprécié entraîneur Lucien Favre, aujourd'hui au Borussia Dortmund

Cette saison, c'est donc Patrick Vieira qui avait pour mission de redonner de l'ambition à l'OGC Nice, le tout avec un effectif particulièrement jeune. Ayant alterné le moins et le moins bon, ses Aiglons pourraient toutefois être rachetés dans les prochaines semaines par un certain Jim Ratcliffe, particulièrement intéressé par le fait d'investir des sommes très importantes dans le club azuréen, comme l'annoncent plusieurs sources concordantes.

Patrick Vieira ne cache pas son inquiétude

Une situation qui pourrait permettre au club de franchir un cap, tant sur le plan national qu'européen, mais qui inquiète néanmoins Patrick Vieira, comme en témoignent ses dernières déclarations. "Oui, c’est inquiétant car je ne sais pas vraiment ce qui se passe. Mais je ne devrais pas l’être car on m’a dit ce qui allait se passer. Après, je suis là, je fais mon métier du mieux possible en attendant de voir ce qui va se passer. S’il y a un nouvel actionnaire, il peut y avoir un nouveau président, un nouveau directeur sportif qui voudra venir avec son entraîneur. On verra...", a ainsi concédé l'ancien joueur des Gunners. 

"On travaille avec le président Gauthier Ganaye et Gilles Grimandi sur le mercato. On veut renforcer l’équipe. Il n’y a rien de bloqué. On est en train d’identifier des joueurs avec Gilles et le président. Je ne vais pas entrer dans les détails. Des joueurs vont partir, d’autres vont arriver. Il y aura beaucoup moins de mouvements que ce que les gens pensent car l’ossature de l’équipe est assez bonne", a aussi déclaré le technicien, à Nice Matin. Travailler de pied ferme sur la saison prochaine, voici en tout cas une manière intelligente de sécuriser au mieux son poste lors des prochaines semaines, si la passation de pouvoir se confirmait en interne. 

Fermer