OGC Nice - Le président demande un peu plus de considération suite au dossier Balotelli

Commentaires()
GETTY
Parvenu à conserver l'attaquant Balotelli au terme du mercato estival, Jean-Pierre Rivère estime que les gens ne réalisent pas les efforts consentis.

Après deux saisons réussies et une carrière relancée du côté de l'OGC Nice, le fantasque Mario Balotelli, attaquant italien notamment passé par Manchester City, l'Inter Milan ou encore Liverpool, a fait le choix de prolonger l'aventure sur la Côte d'Azur. Toutefois, cela s'apparente surtout à un choix par défaut, après de longues semaines de tractations entre son agent et des formations désireuses de le recruter, l'Olympique de Marseille en tête de file. 

Néanmoins, dans les faits, il semblerait que Mario Balotelli soit resté à Nice car motivé par le projet séduisant qui lui a été proposé, reposant en grande partie sur la présence de Patrick Vieira, Champion du Monde 1998, sur le banc des Aiglons. Un choix qui, sans surprise, représente une réelle fierté pour le président Jean-Pierre Rivère, heureux d'arriver à attirer puis à conserver des éléments d'un tel niveau. 

"Les Niçois ne se rendent pas compte du travail effectué par le club"

"Les gens ne réalisent pas ce que c’est de garder Mario Balotelli. Quand on voit que les grandes écuries ne réussissent pas à prendre un 'grand attaquant', je pense que les Niçois ne se rendent pas compte du travail effectué par le club. On s’est rendu compte que trouver un attaquant du calibre de Mario c’est très compliqué. Ils sont très rares, très chers. (…) On est resté tapis dans l’ombre, et dès que l’on a eu l’opportunité de poursuivre avec Mario on l’a fait. Il avait un bon de sortie, mais il est bien à Nice. Quand on a vu que c’était possible, on s’est remis à table avec lui, et il a fait le choix de rester", a-t'il insisté sur France Bleu Azur.

Mario Balotelli

"On est très heureux. A partir du moment où le joueur voulait partir, c'était difficile de pouvoir le garder. Il a changé d'avis, a décidé de rester, il connaît les conditions. Depuis qu'il est revenu, il travaille très bien", a pour sa part déclaré Patrick Vieira le 23 août dernier, satisfait. Avec 35 sélections au compteur pour l'Italie et 18 buts inscrits en Ligue 1 la saison dernière, force est de constater que la satisfaction de l'OGC Nice se comprend. 

Prochain article:
PSG : "réactivation douloureuse" de la blessure de l'an passé pour Neymar
Prochain article:
PSG, Tuchel : "Neymar ? On doit protéger les joueurs"
Prochain article:
OFFICIEL : Yoann Gourcuff quitte Dijon
Prochain article:
Coupe du Roi : Séville fait tomber le Barça grâce à Ben Yedder
Prochain article:
Thiago Silva, Marquinhos...Les réactions après PSG-Strasbourg (2-0)
Fermer