OFFICIEL - Hyun-Jun Suk (Troyes) prend la direction de Reims

Commentaires()
Getty Images
Relégué en Ligue 2 avec l'ESTAC, Hyun-Jun Suk restera dans l'élite la saison prochaine, lui qui s'est engagé en faveur du Stade de Reims ce mercredi.

Auteur de 6 buts en 13 titularisations avec Troyes la saison dernière, Hyun-Jun Suk avait assurément été l'un des meilleurs éléments du club de l'Aube. Relégué en seconde division avec l'ESTAC, l'international coréen de 27 ans n'a pas tardé à rebondir, lui qui s'est engagé pour le Stade de Reims, ce mercredi. 

En effet, si la durée du contrat n'a pas été communiquée, l'arrivée de celui qui portera le numéro 10 chez le promu a été officialisée en début de soirée via un communiqué. Selon les informations de L'Equipe, les deux clubs seraient tombés d'accord pour une indemnité de transfert d'environ 3 millions d'euros. 

"C’est un attaquant qui répond point par point au portrait-robot établi par le staff"

"Il s’agit d’un joli coup que le club réalise sur le marché des transferts", s'est félicité le président Jean-Pierre Caillot, le président du Stade de Reims sur ce même communiqué. "Il a fallu s’armer de patience, faire face à une intense concurrence pour boucler ce dossier qui revêtait un caractère prioritaire. Suk a brillé en première division aux Pays-Bas, au Portugal et la saison passée en Ligue 1 Conforama. C’est un attaquant qui répond point par point au portrait-robot établi par le staff : un joueur puissant qui peut servir de point d’ancrage et qui démontre d’indéniables qualités de finisseur dans la surface de vérité", a-t'il ajouté. 

Après des expériences au Portugal, en Turquie ainsi qu'aux Pays-Bas, le puissant attaquant semble donc vouloir s'installer dans le championnat de France, pour le plus grand bonheur du Stade de Reims, qui voit en lui le successeur légitime de Jordan Siebatcheu, transféré à Rennes cet été. Problème, du côté de l'ESTAC, son départ semble avoir du mal à passer. En cause, un supposé manque de professionnalisme du principal intéressé. 

Du côté de Troyes, on pointe du doigt le comportement du joueur

"Cette décision est consécutive à des agissements non-professionnels du joueur pourtant sous contrat jusqu’au 30 juin 2021. L’ESTAC ne peut, dans le projet qu’elle tâche de mettre en place, conserver les individualités qui ne se sentent pas concernées par celui-ci. Le club défend certaines valeurs qui ne sont, aujourd’hui, plus respectées par le joueur et ses conseillers", assure-t-on dans un communiqué.Reste à savoir si le joueur rencontrera la même réussite à Reims que durant sa pige d'une année à Troyes, lui qui a été confronté à certaines blessures la saison passée. A première vue, cela ressemble en tout cas à un bon coup réalisé par le Champion de Ligue 2. À noter que pour son baptême sous ses nouvelles couleurs, Hyun-Jun Suk affrontera l'OGC Nice de Patrick Vieira à l'Allianz Riviera, dès samedi 20h00, pour le compte de la 1ère journée. 
 

Fermer