Numéro 27 sur le dos, Javier Pastore a lancé une saison qu'il espère pleine

Commentaires()
Javier Pastore PSG Amiens Ligue 1
Getty
Buteur face à Amiens samedi (2-0), Javier Pastore a effectué des débuts convaincants avec le PSG. En espérant pouvoir enchainer.

Et si c'était enfin la saison de Javier Pastore ? Depuis l'arrivée dans la capitale de l'Argentin en 2011, les supporters parisiens l'espèrent à chaque début de saison. Souvent privé de terrain en raison de nombreuses blessures, le milieu de terrain a toujours laissé un goût d'inachevé au Parc des Princes. Ce samedi encore, à l'applaudimètre, Javier Pastore a largement devancé ses coéquipiers au moment de l'annonce des compositions des équipes. 

Le film du match 

Son choix d'offrir le numéro 10 à Neymar pour reprendre le 27 qu'il avait lors de sa signature l'a aidé ces derniers jours à gagner encore plus les coeurs des supporters parisiens. "Ce n'était pas difficile de le lui céder, expliquait-il après la rencontre. On en a parlé avec le club, Antero Henrique m'a posé la question, je savais qu'il le voudrait et je sais que pour lui c'est important. C'est aussi important pour le club, pour tout ce que cela représente. Et moi je suis content de mon numéro 27. Je suis content d'avoir eu le 10 après Ibra, et juste avant Neymar."

Javier Pastore PSG Amiens Ligue 1

Un peu plus tôt sur le terrain face à Amiens (2-0), Javier Pastore a débuté sa saison par un but. Son premier au Parc des Princes depuis le 22 septembre 2015 face à Guingamp. Un moment particulier pour un joueur qui espère laisser les blessures de côté. C'est le premier objectif de l'Argentin, bien avant d'être décisif. "Je vais essayer d'être disponible pour tous les matches de championnat, poursuivait-il. Je ne me donne pas l'objectif de jouer tous les matches ou de marquer 50 buts, mais déjà simplement d'être disponible. J'ai vécu une année et demie difficile mais je me sens bien après cette préparation. Je n'ai pas peur de me blesser car je me sens fort. "

Un constat honnête pour un joueur qui va entrer dans une féroce concurrence quand Julian Draxler aura terminé sa préparation et que Neymar sera qualifié. Mais son entente samedi avec Angel Di Maria et Edinson Cavani était déjà un point de son côté. Comme à son habitude, l'ancien parlermitain s'est baladé derrière l'Uruguayen. Positionné à gauche dans la composition d'Unai Emery, Javier Pastore n'y reste presque jamais, revenant souvent dans l'axe. 

L'article continue ci-dessous

Pastore touches - vs amiens

*Les 73 ballons touchés par Javier Pastore contre Amiens samedi

Unai Emery a dû apprécier. Lui qui aurait aimé pouvoir utiliser Javier Pastore comme meneur de jeu dans un 4-2-3-1 la saison dernière. Avec l'arrivée de Neymar, c'est une possibilité qui s'offre de nouveau à l'Espagnol. "Pastore est bien, il a aussi marqué en préparation, jugeait Unai Emery en conférence de presse d'après-match. Il est parmi les meilleurs joueurs sur le terrain. Il a fait un bon match avec beaucoup de mobilité, je suis content de la manière dont il a travaillé aujourd'hui." Pourvu que ça dure devait-il jurer secrètement.

Loïc Tanzi, au Parc des Princes 

Fermer