Nice, Lucien Favre : "Naples joue très, très vite"

Commentaires()
Getty Images
Lucien Favre s'attend à une confrontation très difficile contre Naples, en barrage de Ligue des champions, à la veille de la première manche mercredi.

Après avoir éliminé l'Ajax Amsterdam, Nice va désormais se confronter à l'une des équipes les plus spectaculaires d'Europe. Opposés à Naples en barrage de la prestigieuse Ligue des champions, les Aiglons devront faire deux matches pleins pour espérer passer. 

CE QUE PEUT APPORTER SNEIJDER À L'OGC NICE

Ce mardi soir, Lucien Favre est conscient que Nice ne partira pas avec le costume de favori dans cette première manche, d'autant que l'OGCN sera privé de Mario Balotelli et Wesley Sneijder. "En disputant les éliminatoires de la Ligue des champions, on savait qu'on allait tirer deux belles équipes", a-t-il répété en conférence de presse, dans des propos relayés par L'Equipe. "On a joué contre l'Ajax, on est passé (1-1, 2-2) et là, c'est un gros calibre. On a beaucoup regardé Naples, son jeu à une touche, son regroupement défensif très compact, ses percussions, mais il faut avant tout se concentrer sur nos qualités et ce qu'on doit faire. Ils mettent beaucoup de vitesse, sont bons en un contre un et dans les transitions. Ça joue très, très vite, à une touche de balle, il y a des combinaisons faites à haute vitesse. Ils ont une bonne équipe".

"C'était déjà important de jouer à l'international", a poursivi le Suisse."Contre l'Ajax, tout le monde était content de la qualification, contre une très belle équipe. Après, on ne pense pas trop à ça. Le plus important est de faire une belle prestation collective et individuelle demain".

Lucien Favre refuse enfin de tirer des plans sur la comète après les deux défaites en Ligue 1 (contre Saint-Etienne et Troyes, ndlr). Selon le Suisse, Nice a besoin de temps avant de pouvoir optimiser son potentiel. "Il ne faut pas oublier qu'avant ces deux matches-là, il y eu ceux de l'Ajax. Ce n'est pas facile d'enchaîner, vous commencez par deux tours de Ligue des champions. Quand vous avez fini la saison précédente à la troisième place, ce n'est pas normal. C'est aussi une période très délicate avec les transferts. Et il faut se replonger rapidement dans le Championnat (...) Cela va prendre du temps avant de retrouver un certain niveau".

 

Prochain article:
Mercato : le PSG à la lutte avec Chelsea pour recruter Paredes
Prochain article:
Lille-Amiens 2-1 - Laborieux mais renversant, le LOSC enchaîne
Prochain article:
Bundesliga - Hoffenheim 1-3 Bayern Munich : les Bavarois débutent 2019 avec le sourire
Prochain article:
Ligue 2 - 21e journée : le leader Metz surpris par Clermont, Auxerre poursuit sa remontée
Prochain article:
Bordeaux - Ricardo compte sur Driss Trichard mais...
Fermer