Nice, Jean-Pierre Rivère évoque le cas Mario Balotelli : "C'est une situation délicate, nous verrons pendant le mercato"

Commentaires()
Getty Images
Le président de l'OGC Nice s'est confié sur la situation de Mario Balotelli. Il a ouvert la porte à un départ lors du mercato hivernal.

L'aventure niçoise de Mario Balotelli n'a jamais été aussi proche de la fin. L'avenir de l'international italien semble s'écrire de jour en jour loin de Nice. Sous contrat jusqu'à la fin de la saison, Mario Balotelli n'a pas inscrit le moindre but depuis le début de la saison alors qu'il a disputé dix matches de Ligue 1. Son transfert avorté à l'OM a certainement pesé dans la balance.

Pire encore, en plus de ne pas marquer, Mario Balotelli joue de moins en moins ces dernières semaines. Les relations entre l'international italien et Patrick Vieira ne sont pas au beau fixe comme l'a démontré l'Interieur Sport consacré à l'entraîneur niçois. Interrogé par Nice Matin, Jean-Pierre Rivère n'écarte aucune solution concernant le futur de Mario Balotelli.

Rivère "confiant pour la suite"

Mario Balotelli Patrick Vieira Nice

L'article continue ci-dessous

"Mario nous a apporté tant de choses lors des deux premières saisons. Cette année, c’est plus complexe. On connaît les raisons... C’est une situation délicate, autant pour nous que pour lui. On va regarder ce qui peut se passer lors de ce mercato. Mario est sous contrat. On va regarder les choses tranquillement. Avec Mario, on ne se quittera pas fâchés. On se dit les choses tout simplement", a admis le président niçois.

Jean-Pierre Rivère a fait le bilan de la première partie de saison : "Oui c'est moyen, on peut dire ça quand on se penche sur le classement. Le début de saison a été compliqué sur le plan comptable, pas dans le jeu. Le coach a su rectifier le tir. On a entamé une belle série mais on a moins bien fini l’année. Je ne cherche pas d’excuses mais à Strasbourg, il nous manquait trop de munitions en attaque. On reste confiant pour la suite, on a de l’ambition", a ajouté Jean-Pierre Rivère.

Le président de l'OGC Nice conserve des ambitions pour la seconde partie de saison et est conscient que rien n'est encore joué en ce qui concerne les premiers rôles : "On n’est pas décroché, on compte le même nombre de points que le septième. C’est une saison où personne ne se dégage vraiment derrière le PSG. Cela me fait dire que tout est possible".

Fermer