Nice, Favre s'énerve contre Balotelli : "Ce n'est pas possible quoi..."

Commentaires()
Getty Images
Lucien Favre n'a pas vraiment goûté l'absence du buteur italien au moment du premier but encaissé par Nice contre Naples (0-2), ce mardi.

Battu 0-2 à l'aller, l'OGC Nice n'a pas fait le poids pour cette seconde manche face à Naples. Les hommes de Lucien Favre sont tombés sur plus forts qu'eux et se sont inclinés sur le même score qu'il y a une semaine.

Nice-Naples 0-2, la marche était trop haute pour Nice

Le technicien suisse a reconnu la nette supériorité des Italiens, mais il n'a pas vraiment goûté l'attitude de Mario Balotelli sur le premier but, lorsque l'Italien a laissé ses coéquipiers à dix en palabrant avec un arbitre le long de la ligne de touche... "Ils sont plus forts, ça c'est clair. Lors du tirage au sort, c'était clair pour moi que ce serait très difficile. En plus, je trouve qu'on a moins bien joué que contre l'Ajax, surtout au match retour parce que contre l'Ajax au match retour, on avait une équipe solidaire, on était bon dans la récupération du ballon, on travaillait. Mais quand il y en a un ou deux qui ne font rien sur le terrain, c'est absolument impossible de gagner un match contre qui que ce soit, y compris en Ligue 1", a lancé Lucien Favre au micro de BeIN SPORTS.

"C'est difficile mais c'est un truc pas possible, quoi... Une fois c'est les chaussures, une fois c'est... enfin voilà", a poursuivi le Suisse, dépité, avant de préciser : "Je ne sais pas si c'est la raison pour laquelle on a encaissé un but parce que parfois on joue à dix et on n'encaisse pas de but". Enfin, le coach des Aiglons a fait passer un petit message pour cette fin de mercato. "Pour construire, il faut remplacer le matériel qui était là. Et là, on ne l'a pas encore remplacé, loin de là. Première chose. Après, on peut penser à compléter, mais pour le moment, c'est du bricolage". C'est dit.

Prochain article:
Atletico Madrid, une longue indisponibilité pour Saul Niguez ?
Prochain article:
Andrew Robertson prolonge à Liverpool
Prochain article:
Arsenal, Unai Emery évasif sur le futur de Mislintat
Prochain article:
Bayern, Kovac demande à James de sortir ses "meilleures performances" s'il veut rester au Bayern
Prochain article:
Real Madrid - Vinicius, le nouveau roi de Bernabeu
Fermer