News Résultats en direct
Ligue 1

Nice - Allan Saint-Maximin sur le bon chemin

08:30 UTC+1 17/01/2019
Allan Saint-Maximin
Auteur d'un but et d'un penalty manqué, Saint-Maximin a comme d'habitude animé le match de Nice. Mais il a surtout beaucoup travaillé pour son équipe.

A 30 mètres des buts, Allan Saint-Maximin s'est emparé du ballon et attend que Monsieur Bastien, l'arbitre de la rencontre, rende sa décision après visionnage des ralentis. Ce sera penalty pour une faute sujette à interprétation sur Youssef Attal. À un quart d'heure de la fin de la rencontre, l'attaquant niçois veut donner la victoire aux siens. Mais après plusieurs minutes d'attente, une course d'élan construite de petits pas et une frappe croisée puissante, Diego Benaglio repousse fermement le ballon. "Je regrette d'avoir loupé ce penalty pour tout le travail fourni par mes partenaires", expliquait Allan Saint-Maximin en zone mixte. Pourtant, avant l'épisode qui lui laissera surtout un souvenir amer, le jeune attaquant avait signé une très belle performance en inscrivant le but niçois mais en se sacrifiant surtout pour le collectif. 

Vieira : "Allan a beaucoup travaillé"

Bien avant tout cela, en première période, Allan Saint-Maximin évoluait dans son registre. Accompagné de Sacko à la pointe de l'attaque niçoise, il avait fait l'étalage de sa palette technique et de sa vitesse, causant quelques soucis à un axe central Badiashile-Glik-Jemerson parfois pris dans son tourbillon. Son cinquième but de la saison en Ligue 1 est arrivé là (30e), entre une double erreur de Aït Bennasser et de Jemerson dont il a su profiter avec puissance et adresse pour tromper Benaglio. Alors qu'il avait déjà dépassé d'une unité son record de buts en championnat, Allan Saint-Maximin confirme qu'il signe bien sa meilleure saison chez les professionnels. Mais au delà des chiffres ou de ce que son talent inspire chez les supporters qui attendent de savoir ce que donnera sa prochaine prise de balle, l'international Espoirs français montre des progrès dans son comportement collectif. 

*Ce graphique représente les ballons touchés par Allan Saint-Maximin lors de la rencontre face à Monaco

Là où son talent a très souvent appelé à l'individualisme, l'ancien stéphanois travaille désormais plus sans le ballon. Par des courses, des contre efforts ou des conservations de balle dos au jeu, il force sa nature pour se fondre dans un collectif dont il reste le facteur x. "Allan a beaucoup travaillé, reconnaissait Patrick Vieira en conférence de presse. De là à dire qu'il a fait un grand match, je ne partage pas cet avis. Mais je suis content de ce qu'il a montré et des sacrifices qu'il a fait pour l'équipe". En infériorité numérique pendant toute la seconde période, Nice a pu compter sur son attaquant pour redescendre chercher les ballons et densifier le milieu tout en essayant d'exploiter les situations de contre. Un gros travail qui n'a pas payé au moment de tirer le penalty. "Je ne suis pas déçu pour moi-même, répliquait-t-il en zone mixte. Je le suis surtout pour les partenaires parce que j'avais à coeur de faire gagner l'équipe sachant qu'on a énormément couru à 9...". Une déception nourrie avant tout par l'effort collectif et qui prouve que l'approche du feu-follet de 21 ans évolue. Un signe qui montre qu'en plus d'être le meilleur buteur du GYM cette saison, il pourrait devenir encore un peu plus.