Neymar, symbole d'une possible désapprobation entre les cadres du Barça et la direction

Dernière mise à jour
Commentaires()
Quelques heures après la plainte du Barça contre Neymar, Messi et Piqué se sont photographiés avec lui. Une façon d'envoyer un message à la direction?

Même s'il joue et marque sous le maillot du PSG, Neymar reste présent à Barcelone, dans les esprits et avec les joueurs, notamment Lionel Messi et Luis Suarez. Le club catalan a porté plainte conte le numéro 10 du PSG, estimant qu'il devait 8,5 millions d'euros en dommages et intérêts pour ne pas avoir respecté son contrat jusqu'au bout ainsi qu'un préjudice moral. Par la suite, Lionel Messi a répondu à sa façon au fameux tweet de Gerard Piqué en écrivant "Il est revenu" au sujet de Neymar, et d'autres joueurs du Barça, comme Piqué ou Rakitic, se sont affichés aux côtés de Neymar. De là à y voir une possible contestation envers la direction actuelle ? C'est une possibilité. 

Barcelone renonce à Jean-Michael Seri​

Au sortir du match face à Toulouse, remporté par les hommes d'Unai Emery de façon très large (6-2), Neymar avait voulu mettre les choses au point en zone mixte au sujet des dirigeants du Barça : "Je dois dire la vérité, je suis très triste avec eux. Au début, j'étais heureux. J'ai passé quatre belles années. Et je suis parti heureux. Mais avec eux (les dirigeants du club, ndlr), non. Ce ne sont pas des personnes qui devraient être là-bas. Le Barça mérite beaucoup mieux et tout le monde le sait."  Ces propos sont dans la même optique que ceux prononcés par Andrés Iniesta, dans les colonnes d'El Pais : "Dans ce club, on ne peut pas manquer de respect à ceux qui ont passé leur vie à défendre ses couleurs et parfois, on a l'impression que c'est le cas" , ou encore ceux de Sergio Busquets, après la défaite en Supercoupe d'Espagne contre le Real Madrid : "Il n'y a qu'un seul Neymar et il n'est plus avec nous. Nous devons aller de l'avant et essayer de nous renforcer. D'abord à son poste, parce qu'il est parti et qu'il créait du danger, qu'il marquait beaucoup de buts. Il est clair que c'est une priorité, mais c'est vrai à tous les postes. Plus on verra arriver de nouveaux joueurs de qualité, mieux ce sera."

 

Une publication partagée par Leo Messi (@leomessi) le

L'article continue ci-dessous

Une image désastreuse et une équipe qui ne peut aider Messi à s'exprimer au mieux

Depuis les déclarations du milieu de terrain catalan, seul Paulinho est arrivé au Camp Nou. Pire encore, le Barça a abandonné la piste menant à Jean Michaël Seri. Selon nos informations, son arrivée était pratiquement actée après avoir atteint un accord avec le joueur pour un contrat de quatre saisons, mais le club catalan a finalement décidé de ne pas le recruter en raison de doutes à son sujet. Cela démontre, une fois de plus les problèmes de planification des dirigeants. Alors que le mercato ferme ses portes dans sept jours, Coutinho n'est pas là, Dembélé non plus et Seri ne viendra pas. Sur le plan sportif, c'est un été cauchemar qu'a traversé le Barça, entre le cas Verratti, le départ de Neymar, la double déroute contre le Real Madrid en Supercoupe d'Espagne et la blessure de Suarez. Lionel Messi, quant à lui n'a pas encore officiellement prolongé son contrat et attendrait certaines garanties au sujet de la compétitivité de l'équipe selon Marca. Cette équipe doit être la dernière de l'ère Messi alors que le natif de Rosario est âgé de 30 ans. La nécessité était donc impérative de présenter un sériéux projet et il est impossible d'affirmer que c'est le cas eu égard à l'effectif dirigé par Ernesto Valverde, qui apparaît comme bien inférieur à celui de la saison passée sur le papier.

Du point de vue de l'image, le résultat est tout aussi embarrassant. Barcelone a montré au monde son incompétence dans la gestion, aussi bien sportive qu'humaine. Joan Laporta, ancien président du club, s'est lui opposé à l'actuel, Josep Maria Bartomeu, résumant la pensée de nombreux supporters du Camp Nou : "Si nous voulons que Messi continue et soit heureux au Barça, nous devons dégager Bartomeu immédiatement" , a-t-il assuré sur son compte Twitter dimanche. Le 28 mai 2011, après le succès de son équipe en finale de Ligue des champions contre Manchester United (3-1), Pep Guardiola avait exprimé les besoins du Barça afin de potentialiser au mieux Lionel Messi en conférence de presse d'après-match : "J'espère que le club pourra lui donner des joueurs qui lui vont bien, et qu'il gardera le calme de sa vie. Le club est suffisamment intelligent pour recruter les joueurs dont il a besoin" . Un peu plus de six ans plus tard, Guardiola doit se dire qu'il a sans doute surestimé l'intelligence des dirigeants alors que le navire du Barça tangue comme rarement devant les yeux du monde.

Prochain article:
James Rodriguez agace le Bayern, vers un retour au Real Madrid ?
Prochain article:
Ousmane Dembélé poursuivi en justice par son ancien propriétaire : "De la nourriture pourrie et des vieux sacs plastique partout"
Prochain article:
West-Ham va tester Samir Nasri
Prochain article:
RUMEUR - Exequiel Palacios, première recrue du Real Madrid cet hiver ?
Prochain article:
Liverpool, Sadio Mané : "Avec les coéquipiers que j'ai, tout devient facile pour moi !"
Fermer