News Résultats en direct
Naples

Naples, Carlo Ancelotti : "Pas de regrets"

12:29 UTC+1 12/12/2018
Carlo Ancelotti - Napoli
L'entraîneur italien était fier de ses joueurs malgré l'élimination de la Ligue des champions après la défaite contre Liverpool.

Premier du groupe C avant la dernière journée de la phase de poules, Naples a été le grand perdant de la soirée, mardi soir. Les hommes de Carlo Ancelotti se sont inclinés face à Liverpool à Anfield et terminent troisièmes du groupe C. S'ils vont faire partie des favoris en Ligue Europa, les joueurs de Naples étaient déçus après cette élimination prématurée de la Ligue des champions.

D'autant plus que Naples a été premier pendant longtemps dans ce groupe et n'a concédé qu'une seule défaite, celle de ce mardi soir contre Liverpool, lorsque les Reds en ont subi trois. Les Partenopei ont même failli accrocher le match nul dans les derniers instants, mais Alisson a repoussé la frappe d'Arkadiusz Milik. Pour autant, Carlo Ancelotti a préféré positiver après la rencontre en rendant hommage à ses troupes.

"L'arrivée du VAR ? Ce sera trop tard"

"Il nous a manqué peu de choses, on ne doit pas avoir de regrets et on n'a rien à se reprocher. Le groupe était dur et nous sommes passés tout près. On a joué la qualification jusqu'à la fin mais nos efforts n'ont pas été récompensés. La Ligue Europa est moins importante mais on y tient beaucoup. Liverpool a mis beaucoup de pression et d'agressivité, on savait qu'ils pouvaient nous mettre en difficulté", a indiqué l'entraîneur italien, des propos relayés par L'Equipe.

En revanche, Carlo Ancelotti a regretté que Virgil Van Dijk n'ait pas été exclu pour son tacle rugeux sur Dries Mertens : "Je l'ai vu sur la vidéo, je pense que c'était un carton rouge. Il y avait beaucoup de questions sur le VAR. Quand le VAR entre en Ligue des champions, il est trop tard". L'arbitrage vidéo fera son entrée en C1 cette saison dès les huitièmes de finale.

"Nous savions que Liverpool nous mettrait beaucoup plus de pression, ils étaient très agressifs. C’était quelque chose que nous avions prévu, nous savions que l’intensité serait très différente de celle du premier match auquel nous avons joué. C’était quelque chose que nous devions essayer de gérer. Vous ne pouvez pas vous attendre à venir dans un endroit comme Liverpool et à vous créer 10 très bonnes occasions. Nous en avons créé une ou deux et nous n'avons pas eu la chance dont nous avions besoin", a conclu l'Italien.