Nantes - Vahid Halilhodzic : "Les supporters attendent que l'on se batte et que l'on gagne"

Commentaires()
Getty Images
L'entraîneur nantais était en conférence de presse ce lundi après-midi, à deux jours de la réception de Saint-Étienne à la Baujoire.

Deux jours avant la réception de St-Etienne (mercredi), Vahid Halilhodzic s'est présenté en conférence de presse pour évoquer la situation du FC Nantes. S'il a évoqué l'état de ses troupes, marquées par la disparition d'Emiliano Sala il y a bientôt une semaine, l'entraîneur des canaris s'est également projeté sur le match, alors que son équipe marque un peu le pas et n'a plus marqué depuis trois matches. Il a enfin parlé brièvement de la fin du mercato, qui s'annonce compliqué du côté de la Jonelière.

"Les supporters attendent que l'on se batte, que l'on gagne. Bien sûr, il y aura de l'émotion. Il faudra la canaliser et se concentrer uniquement sur l'aspect sportif. Ce matin, j'ai trouvé une équipe réceptive, même s'il n'y a pas les rigolades d'avant. Ils sont plus sérieux, touchés, aussi. Il faut un sacré caractère pour pouvoir supporter ce mois de janvier. C'est pour cela que j'ai demandé l'union sacrée. Pour que le Club en sorte plus fort. Oui, nous avons envie de jouer, et avions envie de jouer dimanche. C'est un manque de professionnalisme d'avoir reporté le match 48 heures avant."

"Pour moi, non, l'équipe n'est pas du tout en crise"

Vahid Halilhodzic se méfie grandement des Verts, candidats déclarés à l'Europe en fin de saison. "Saint-Etienne a un effectif très riche. C'est une équipe en confiance, bien organisée. C'est une des équipes du moment. À nous de faire quelque chose d'exceptionnel pour gagner ce match. Pour moi, non, l'équipe n'est pas du tout en crise. On a toujours autant la maîtrise, les occasions... Mais on manque de réalisme, on a besoin de retrouver le goût de gagner. On continue de travailler."

L'entraîneur des Canaris a fait le point par ailleurs sur les blessés et les suspendus pour cette rencontre. "J'ai donné du repos aux joueurs hier parce qu'on avait beaucoup travaillé samedi. Avec les blessés et suspendus, on sera diminué. Tatarusanu (dos) et Limbombe (cheville gauche) sont très incertains. Nicolas Pallois et Lucas Lima sont suspendus."

L'article continue ci-dessous

Pour le mercato, le technicien a précisé ses envies alors que le marché ferme ses portes jeudi soir à minuit. "On a besoin d'un défenseur central, d'un milieu relayeur et d'un attaquant de pointe. Mais le plus gros problème, c'est l'argent."

 

 

Fermer