Nantes et Lorient font le boulot, Nîmes décroche… Le résumé de la journée de la Ligue 1

Dernière mise à jour
Getty

Quatre rencontres de championnat se sont disputées ce dimanche. Plusieurs équipes luttant pour leur survie parmi l’élite étaient de sortie. Et, fait assez rare pour être passé sous silence, aucune d’entre elles ne s’est inclinée. Cependant, si Nantes et Lorient ont assuré le plein de points, Nîmes, pour sa part, n’a pas été capable de s’imposer.

Nîmes peut s’en vouloir

Les Crocos, qui étaient barragistes avant cette journée, ont rétrogradé d’un rang en partageant les honneurs avec le Stade de Reims à domicile (2-2). Pourtant, les locaux étaient devant à la marque à 20 minutes du terme grâce à une réalisation de Moussa Koné. Ils tenaient un succès précieux, avant de se faire rejoindre suite à un but d’Alexis Flips. Au final, ils n’ont donc pris qu’un point et ce faux-pas risque d’être lourd de conséquences.

L'article continue ci-dessous

Nîmes accuse désormais deux points de retard sur Nantes (18e). Pour la première fois de la saison, les Canaris ont enchainé deux victoires de rang. A Brest, ce fut même une démonstration de force avec quatre buts marqués, contre un seul encaissé (4-1). Le plus dur a été fait dès la première demi-heure, avec des buts de Ludovic Blas et Moses Simon. Au retour des vestiaires, Imran Louza et Kalifa Coulibaly ont corsé l’addition en faveur de l’équipe. En gagnant, Nantes s’offre de l’air, même si le maintien est encore loin d’être assuré.

Lorient touche au but

Le FCN continue d’accuser quatre points de retard sur Lorient, car les Merlus ont aussi répondu présent en dominant Angers à domicile. L’équipe de Pellissier confirme sa belle forme du moment avec un succès 2-0 contre Angers. La tâche des Morbihannais a été facilitée par l’expulsion de Lassana Coulibaly dès le quart d’heure du jeu. C’est Yoan Wissa et Fabien Lemoine qui ont scoré en faveur des Lorientais.

Le dernier match de l’après-midi a mis aux prises Dijon, déjà relégué, à Metz. Les Grenats n’ont pas fait dans la demi-mesure face aux Bourguignons en s’imposant sur un score sans appel de 5 buts à 1. Malgré l’absence de Boulaya, les Grenas ont déroulé et les trois points conquis leur permettent de remonter à la 9e place du classement.