Nantes-ASSE : les réactions en zone mixte

gettyimages
Retrouvez les réactions des acteurs du match Nantes - Saint-Etienne au terme d'une soirée très émouvante.
Valentin Rongier (milieu du FC Nantes) : "C'était difficile de se mettre dedans, on le savait. On savait ce qui était préparé par tout le stade. On a mis du temps à se mettre dans le match en partie à cause de ça. Mais après ce but, on a bien réagi et on n'a pas lâché, c'est exactement ce qu'on voulait faire. Même si on n'a pas réussi à gagner on peut être fiers de ce qu'on a fait ce soir, pour Emiliano. Le public a été fantastique, ils n'ont pas arrêté de chanter. Cette 9ème minute était particulière, et tout au long du match on a senti une force avec nous. Je ne sais pas si on avait hâte de jouer, on appréhendait ce match ça c'est sûr et certain. Mais ça fait du bien de rejouer aussi devant notre public et de ne pas perdre (...) (Ne pas penser à Emiliano pendant le match ?) Cela dépend de chacun, de chaque homme. La meilleure solution c'était d'essayer de se concentrer parce que si on y pense tout le match on n'est pas performant et ça aurait gâché - entre guillemets - cette soirée, ce n'est pas ce qu'il fallait faire. Emiliano nous laisse tellement de choses. Le combat, la hargne, ne jamais lâcher, tout donner pour son partenaire et pour son ami aussi car c'était quelqu'un d'extrêmement généreux sur le terrain comme dans la vie".

Vahid Halilhodžić (entraîneur du FC Nantes) : "Je ne cache pas que cette situation m'a terriblement touché. C'est un garçon que j'apprécie beaucoup, je ne cache pas ça. Je garde un espoir énorme que ce groupe fasse quelque chose de bien dans le futur. Le comportement des supporters a été exceptionnel, et l'équipe a fait un match... Revenir, trouver les ressources morales pour égaliser. Ils ont fait un match avec beaucoup de dignité, ce match nul est comme une victoire, je leur ai dit : "même si on n'a pas gagné je suis fier de vous vous avez fait un match exceptionnel". C'était très important de rejouer au foot. Emiliano va rester dans notre coeur, on ne l'oubliera jamais c'est un garçon d'exception. Mais la vie continue, il faut retrouver un peu de plaisir à travailler. En ce moment, c'est très bizarre de jouer, même avant le match ça a été terrible (...) C’est un joueur d’exception. Un exemple pour tous les sportifs. Un jour, il faudra créer le trophée d’esprit d’Emiliano Sala".

 

Benjamin Quarez, à La Beaujoire.

Fermer