Mondial U20 - Lopez, Maouassa, Cardona... les raisons de leur absence

Commentaires()
Gettyimages
Ludovic Batelli, le sélectionneur de l'équipe de France U20, a composé sa liste avec les exigences des clubs, mais il a aussi fait des choix forts.

Ce ne sont pas 18 joueurs, comme à l'Euro U19, mais 21 qui ont été convoqués par Ludovic Batelli pour disputer la Coupe du monde U20 (en Corée du Sud, du 20 mai au 11 juin). Une sélection dans laquelle figurent 14 joueurs présents en Allemagne l'été dernier. Faitout Maouassa (Nancy), Jérémy Gélin (Rennes), Florian Ayé (Auxerre) et Kylian Mbappé (Monaco) sortent du groupe alors que 7 "nouveaux" font leur apparition (Lafont, Pierre-Gabriel, Severin, Sissoko, Nkunku, Terrier, Saint-Maximin). Certains étaient incontournables (Nkunku, Saint-Maximin), d'autres ont profité des absences. C'est le cas de Yoan Severin qui, comme l'a expliqué le sélectionneur, "a profité du forfait de Joris Gnagnon", tout en faisant preuve d'un sérieux "top niveau" lors du dernier rassemblement à Ploufragan, en mars dernier.

Batelli : "On a l'équipe pour atteindre le dernier carré"

Présent lundi à Clairefontaine pour annoncer la liste, Ludovic Batelli a confirmé le choix de Joris Gnagnon, qui portera les couleurs de la Côte d'Ivoire à l'avenir. Il a aussi parlé de Kylian Mbappé, sur lequel Didier Deschamps compte dans les prochaines semaines. Deux joueurs qui ne figuraient pas dans la préliste de 33 noms transmise aux clubs, au contraire de Maxime Lopez. Le sélectionneur des Bleuets aurait aimé pouvoir compter sur le milieu de terrain de l'OM, mais le club a jugé les prochaines échéances trop importantes pour se permettre de le laisser à disposition de la sélection. Une décision que Ludovic Batelli accepte : "Les clubs étaient dans leur droit et l'idée n'était surtout pas de passer en force. On a parfois été très pressants, mais à partir du moment où c'était non, il fallait l'accepter."

Cardona victime de... Tousart !

Maxime Lopez n'est pas le seul à avoir fait les frais du calendrier. Faitout Maouassa faisait aussi partie des joueurs sélectionnables, mais l'AS Nancy Lorraine, à la lutte pour le maintien en Ligue 1, a rapidement informé la FFF de sa volonté de le conserver pour la dernière journée, prévue le 20 mai, comme le début du Mondial. En revanche, pour Lucas Tousart, la donne est différente. Alors qu'il s'apprête à disputer une demi-finale de Ligue Europa contre l'Ajax, le capitaine tricolore a bien été sélectionné, mais un accord a été passé avec Lyon et il ne sera présent au Mondial qu'en cas d'élimination de l'OL. Ce qui a contraint le sélectionneur à faire un choix important en prenant une sentinelle (Sissoko) pour pallier son éventuel forfait plutôt qu'un attaquant supplémentaire, qu'aurait pu être Irvin Cardona.

Jeremy Gelin France U20Jérémy Gélin (Stade Rennais FC), présent à l'Euro U19, ne sera pas de l'aventure en Corée du Sud.

"Avec Monaco, ça a été longtemps indécis même si là, avec le retour de Carrillo, ils auraient pu nous le laisser, précise Ludovic Batelli. J'ai fait le choix de 6 au milieu et c'est Irvin qui en a fait les frais." Autre absence notable, pour raisons sportives également, celle de Jérémy Gelin. Le Rennais aurait pu être la sentinelle en question, mais le sélectionneur a fait parler la concurrence : "Il a fallu faire un choix entre Ibrahima et Jérémy. Aujourd'hui, Ibra s'entraîne régulièrement avec le groupe pro. Il a participé à plusieurs matches avec le Stade Brestois même si ce week-end il n'était pas dans le groupe. Jérémy s'entraîne très peu avec le groupe pro, a eu des gros soucis de blessures tout au long de l'année. C'est un choix difficile parce qu'il avait participé à l'Euro, mais je l'ai fait pour une question d'équilibre."

L'article continue ci-dessous

Mukiele sanctionné par Batelli ?

Plus étonnant, Ludovic Batelli a pointé du doigt le comportement de certains joueurs lors des derniers rassemblements. "Des gens qui dans l'investissement ne sont pas à fond, qui sont là mais n'ont pas forcément envie de faire les efforts pour se surpasser, d'abord pour soi-même puis pour le bien de l'équipe et les copains". Des propos qu'il a justifié par "des débordements au niveau de l'attitude et des horaires. (...) Des choses qui n'ont pas lieu d'être dans un groupe". Et c'est "sans état d'âme" qu'il a fini par trancher, décidant de ne pas emmener les joueurs concernés à la Coupe du monde.

Le sélectionneur n'a voulu citer personne, mais Nordi Mukiele, qui était à Ploufragan et dans lequel il fondait de gros espoirs, était dans toutes les têtes sachant que Montpellier était prêt à le lâcher. Le joueur n'a, à priori, pas répondu aux attentes du sélectionneur et il paierait un comportement en désaccord avec les attentes du coach. Ludovic Batelli a par ailleurs confié avoir prévenu les joueurs en question lors du dernier rassemblement : "Je pense qu'ils savaient à ce moment-là qu'ils avaient peut-être fait leur jubilé en Bleu." Pas de quoi laisser de grands espoirs aux concernés avant l'annonce de la liste. Une liste dans laquelle figure Ronaël Pierre-Gabriel (ASSE). Un latéral polyvalent, au profil similaire à Mukiele, qui aura à cœur de se montrer en Corée, comme les 6 autres "nouveaux".

Benjamin Quarez, à Clairefontaine

Fermer